La Dis­tinc­tion de l'Ou­est: le par­ti pris de l'ou­ver­tu­re

Avec sa première distinction, l’asso­ciation «Ouest lausannois: Prix Wakker 2011» met en évidence l’expérimentation architecturale et projectuelle et l’innovation sociale d’un territoire en pleine mutation.

Publikationsdatum
20-03-2018
Revision
23-03-2018
Cedric van der Poel
Codirecteur d'espazium.ch, espace numérique des éditions pour la culture du bâti

Lancée par l’association «Ouest lausannois: Prix Wakker 2011» et les huit communes de l’Ouest lausannois, la nouvelle Distinction de l’Ouest récompense les maîtres d’ouvrage et les architectes qui ont, par des réalisations exemplaires mises en service entre 2011 et 2017, contribué au patrimoine de demain et à l’identité de ce territoire particulier. Sous la conduite d’un jury regroupant des professionnels issus de différentes disciplines et de diverses sensibilités régionales, 33 projets ont été évalués, douze nominés, un mentionné et cinq distingués.

Cette distinction, telle qu’elle a été imaginée, se singularise des autres prix qui fleurissent dans le paysage helvétique. Si l’un de ses objectifs est bien de récompenser la qualité de réalisations architecturales, urbaines ou paysagères et de dresser ainsi un portrait de ce que la profession juge être des «bonnes pratiques», elle s’attache aussi à rappeler et diffuser quelques fondamentaux de la culture du bâti.

En demandant que les candidatures soient soutenues par les concepteurs et les maîtres d’ouvrage réunis, elle souligne que leur dialogue, leur entente et leur collaboration/co-élaboration sont des points essentiels dans la réussite des projets.

Le choix des critères d’évaluation donne également une épaisseur inédite à cette distinction. En pondérant la qualité d’exécution par l’intérêt du programme, la pertinence du processus, la prise en compte du contexte social, économique et paysager mais encore des identités propres à un territoire, la Distinction rappelle la complexité dans laquelle s’inscrit aujourd’hui la fabrique de la métropole et la multiplication des facteurs à prendre en compte dans l’élaboration de chaque projet.

L’ouverture de la distinction à l’ensemble du processus de projet – de la définition du programme aux détails d’exécution en passant par le montage financier ou la participation – s’inscrit dans une philosophie qui lui donne une teneur particulière.

Comme le démontrent les projets primés (voir ci-dessous), qui ont tous réussi à tisser des liens étroits entre leur propre existence, celle de leur quartier et de l’Ouest lausannois, cette première distinction a pris le parti de s’ouvrir aux habitants de son territoire. En décidant de rendre publiques les délibérations du jury qui se sont tenues en novembre 2017 à l’ECAL, elle embrasse un rôle de médiation important. Elle montre ainsi au public que le choix d’un jury ne repose pas simplement sur une série de critères esthétiques seulement partagés par des professionnels, mais sur un ensemble de qualités – subjectives et objectives – qui soutiennent toutes le même but: l’amélioration de la qualité de l’environnement bâti et de la vie quotidienne des citoyens.

L’ensemble des projets nominés est à découvrir au gymnase de Renens jusqu’au 20 avril 2018. Sous la supervision de Muriel Delabarre, de l’Université de Lausanne, et de Cyril Veillon, d’Archizoom, des étudiants en géographie (UNIL) et en architecture (EPFL) ont collaboré pour la scénographie de l’exposition et la conception d’un mobilier urbain qui viendra célébrer les réalisations distinguées. La Distinction de l’Ouest fait également l’objet d’une publication dans la série des Cahiers de l’Ouest.

 

Projets récompensés

PROJETS PRIMÉS
Place Cosandey, Ecublens, EPFL
Maître d’ouvrage: EPFL, Ecublens
Maître d’œuvre: Laboratoire ALICE EPFL, Ecublens

 

Collège En Dallaz et salle de gym doubleTatironne, Bussigny
Maître d’ouvrage: Commune de Bussigny
Maître d’œuvre: Studio Montagnini Fusaro, Architettura e paesaggio, Venise / Butikofer De Oliveira Vernay, Lausanne

 

Maison multifamiliale Martinet, Renens
Maître d’ouvrage: Privé
Maître d’œuvre: Dreier Frenzel Architectes, Lausanne

 

Salle Perrier et bureaux, Chavannes-près-Renens
Maître d’ouvrage: Pont12 Architectes, Chavannes-près-Renens
Maître d’œuvre: Pont12 Architectes, Chavannes-près- Renens

 

FAM–Fabrique d’articles en métal,Renens
Maître d’ouvrage: FAM Immobilier SA, Renens
Maître d’œuvre: Atelier 0041, Chexbres

 

PROJET AVEC MENTION
La croisée des chemins
Maître d’ouvrage: Commune d’Ecublens
Maître d’œuvre: AL30 Architectes, Lausanne Hüsler & Associés, Lausanne

 

 

Membres du jury

Christian Maeder, syndic de la commune d’Ecublens et président du jury

Ludovica Molo architecte à Lugano et présidente de la Fédération des Architectes Suisses (FAS)

Raphaël Frei architecte-urbaniste et associé du bureau zurichois pool Architekten

Guerric Péré architecte paysagiste et fondateur de l’agence Ilex à Lyon

Jacques Liaudet, architecte-urbaniste, chef du service de l’urbanisme, développement et mobilité de la commune de Crissier

Cyril Besson, ingénieur en gestion de la nature, adjoint et responsable de l’urbanisme et de la mobilité de la commune d’Ecublens

Ariane Widmer, architecte-urbaniste, responsable du bureau SDOL 

Magazine

Verwandte Beiträge