Un héritage loin d'être encombrant

Halle industrielle Lagerplatz, Winterthour  

Le Lagerplatz à Winterthour associe beaucoup d’ancien et un peu de neuf. Ancien site Sulzer, situé à proximité immédiate des voies de chemin de fer, il fait l’objet d’une transformation architecturale à la précision quasi chirurgicale. La plupart des halles industrielles et commerciales ont désormais été réaffectées et,
le cas échéant, dotées de façades, cages d’escaliers ou faux-plafonds neufs. Elles accueillent des entreprises variées du ­secteur de l’artisanat, du design et de l’architecture. Parmi les locataires-clés du site figure entre autres l’Université des sciences appliquées de Zurich (ZHAW). La filière d’architecture occupe une halle de 120 m de long et de 14 m de haut, soit l’ancienne chaudronnerie quasi centenaire. Après deux ans de travaux, les extensions datant des années 1940, telles que la tour à charbon, servent désormais aussi à la recherche et à l’enseignement. L’objectif du propriétaire, la caisse de pension baloise Fondation Abendrot, était de rénover le bien immobilier en ménageant à la fois les ressources et le budget. La transformation en bâtiment multifonctions comprenant un auditorium, des salles de cours et d’exposition, des bureaux, des archives, ainsi qu’une cantine a été rendue possible par la création de deux niveaux supplémentaires et de deux cages d’escaliers. Les éléments structurels ont été conservés ou ponctuellement renforcés. Les ­infrastructures existantes continuent d’être utilisées et les installations sanitaires proviennent d’une bourse de matériaux de construction. Il s’agissait de préserver autant que possible le caractère industriel et la qualité spatiale. Les capacités statiques des constructions existantes en béton, suffisantes pour des équipements supplémentaires, ont été exploitées. L’amélioration de l’acoustique des locaux, de la protection incendie et de la sécurité sismique ont aussi contribué à une transformation durable du bâtiment.

L’expression de l’enveloppe extérieure a connu un changement plus important. Les murs ont dû subir des adaptations architecturales et énergétiques, afin de satisfaire aux exigences actuelles en matière de confort d’utilisation et d’isolation thermique. D’une part, les ouvertures des fenêtres ont été agrandies pour améliorer l’éclairage naturel et le lien visuel avec l’extérieur. Le vitrage original à petits carreaux a été conservé en guise d’enveloppe intérieure du bâtiment. D’autre part, l’ensemble des murs extérieurs a été isolé et doté d’un revêtement ou d’un enduit, et des fenêtres à triple vitrage ont été installées. Les interventions au niveau de la physique du bâtiment sont si efficaces que les extensions rénovées ont obtenu la certification Minergie. Seuls l’étage sans fenêtres dédié au ­stockage et quelques locaux sans ouverture vers l’extérieur sont équipés d’une ventilation mécanique. En dehors de cela, le renouvellement de l’air est assuré par l’aération automatique des fenêtres en fonction des besoins. La ZHAW est chauffée par les radiateurs existants, grâce à l’énergie du réseau de chauffage urbain de la ville de Winterthour.

Retrouvez tous les articles de ce numéro spécial "Immobilier et énergie 1" ici

Informations générales

Intervenants
Maîtrise d’ouvrage: Fondation Abendrot, Bâle
Architecture: gadolaringli architekten, Zurich avec MS2B Dübendorf

Bâtiment
Type: halle industrielle construite en 1924 (extensions de 1941)
Rénovation: transformation, enveloppe du bâtiment, remplacement des fenêtres
Surface de référence pour la consommation d’énergie: 3000 m2
Indice énergétique: 60 kWh/m²
Durée: 2016–2018

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive