Images de microcosmes flottants

Nouvelles figurations architecturales japonaises  

Une plongée inédite dans le processus de projet et les modes de représentation des architectes japonais contemporains tels que Kazuo Shinohara, Toyō Itō, SANAA, Atelier Bow-Wow ou Junya Ishigami.

Si concevoir un projet architectural c’est le représenter, s’intéresser aux figurations permet d’en apprendre beaucoup sur les motivations de leur auteur. Au court des vingt dernières années, on a vu émerger au Japon des types de représentation inédits qui ont suscité intérêt et fascination en Occident.

Images des microcosmes flottants s’emploie à en identifier les enjeux historiques et théoriques. S’appuyant sur des entretiens avec les principaux architectes japonais de la période concernée et une très riche iconographie, Olivier Meystre propose une critique des techniques de représentation qui sont utilisées et révèle des manières particulières de concevoir le projet. Son livre est le témoignage fascinant des richesses de la production d'une famille entière d’architectes qui questionnent tous les attributs de l’espace mais pour lesquels la tradition, en filigrane, continue d’avoir une influence essentielle.

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive