Écri­re l'e­s­pace ur­bain

Appel à communication pour une journée d’étude consacrée à l’usage de la fiction, du récit et de la narration dans la production de l’espace urbain. 

Publikationsdatum
08-04-2019
Revision
08-04-2019

Cette journée d’études se propose de réfléchir aux dispositifs d’écriture, aux techniques de mise en récit de projets urbains propres à rétablir une polyphonie des voix, ou bien encore de susciter — à l’exemple de certains textes contemporains des sciences sociales — des effets de distanciation.

Le propos en somme est d’explorer — aux confins de l’urbanisme, de la littérature, de la scénographie urbaine et du design — des modalités de narration urbaine qui permettent d'impliquer les citoyen-ne-s dans la fabrique de la ville et de formuler des axes de prospectives territoriales en prise avec les contextes contemporains.

Les perspectives critiques n’en sont pas pour autant exclues, tant les subversions tendent à être elles-mêmes subverties.

Les contributions attendues chercheront à répondre à des questions comme:

  • Quel est la place du récit dans les transformations des arts de faire la ville?
  • “Que peut un récit pour un projet urbain” (Robinson, 2018)?
  • Quels sont les potentiels de diagnostic territorial, d’analyse urbaine ou de prospective apportés par les dispositifs narratifs?
  • En quoi les dispositifs narratifs sont-ils susceptibles d’accroitre le pouvoir d’agir habitant?
  • Quelles sont les tensions à l’œuvre entre récit promu par les collectivités publiques et les contre-récits militants?

Cette journée d’étude s’organisera autour de présentations de recherches récentes, d’exposés de démarches en partie portées par des administrations publiques, de récits d’initiatives associatives. Elle favorisera le retour réflexif sur des expériences, la critique de dispositifs et le dialogue entre chercheurs et praticiens.

Soumettre une proposition

Les propositions de communication en anglais ou en français se font via le formulaire électronique disponible à l’adresse (copier- coller le lien dans la barre URL de votre navigateur): https://lmy1.typeform.com/to/TKsXQE

Les champs suivants seront à renseigner: titre, résumé de 600 mots (maximum), 5 mots-clés, nom, prénom, institution, adresse électronique du ou des auteurs. Le résumé comprendra l’évocation d’un référentiel théorique et l’esquisse d’une problématique ; la mention d’un cadre méthodologique, d’un “terrain” et des résultats (escomptés) est souhaitée.

Le délai de soumission est porté au 30 mai 2019.

Verwandte Beiträge