Bâ­tir pour l’ave­nir

Scénarios climatiques CH2018

Face aux derniers scénarios climatiques présentés à l’EPFZ, il n’est plus question de détourner le regard. Le parc immobilier doit être à même de répondre aux changements, comme l’a expliqué le président de la SIA, Stefan Cadosch, lors de la table ronde.

Publikationsdatum
23-01-2019
Revision
24-01-2019

Le 13 novembre 2018, les nouveaux scénarios climatiques établis pour la Suisse ont été annoncés dans le cadre d’une manifestation organisée à l’EPFZ. Ils décrivent les probables évolutions de nos conditions climatiques jusqu’au milieu du siècle et au-delà. Pour la Suisse, les effets attendus d’un changement climatique non circonscrit se déclinent comme suit :

  • Étés plus chauds/plus secs (+ 2,5° C à + 4,5° C),
  • Périodes de sécheresse estivale plus longues (+ 0 à + 9 jours),
  • Précipitations plus abondantes (+ 20 % de pluies centennales),
  • Augmentation des journées caniculaires  (+ 3 à + 17 jours de très forte chaleur ; moyenne actuelle : un jour par été),
  • Hivers peu enneigés (élévation de l’isotherme 0° C de 400 m à 650 m).

Associant les simulations fournies par les modèles climatiques les plus récents aux tendances observées jusqu’ici, les scénarios présentés autorisent les pronostics les plus fiables établis à ce jour pour l’avenir climatique de notre pays. David Bresch, professeur chargé du changement et des risques climatiques à l’Institut pour les décisions environnementales de l’EPFZ, ainsi que d’autres intervenants, ont clairement démontré que face aux analyses des données récoltées jusqu’ici, nul ne peut plus ignorer le changement climatique. Les pronostics se fondent sur des données physiques indéniables et les scénarios constituent une base essentielle pour en examiner les retombées sur notre société et les inclure dans nos prises de décision.

Lors de la table ronde, Stefan Cadosch, président de la SIA, a attiré l’attention sur la capacité du parc immobilier à répondre aux changements annoncés. Tandis que les ouvrages étaient traditionnellement conçus à partir de données éprouvées, les nouveaux scénarios climatiques présentés appellent un rapide changement de paradigme : les ouvrages doivent désormais être projetés pour les températures et les précipitations à prévoir au cours de leur durée de vie. Les fortes pluies sont déjà plus fréquentes et elles augmenteront encore. Or, il faut être conscient que la Suisse est le pays qui compte le plus d’espaces en sous-sol : en cas de précipitations abondantes, les locaux enterrés pourront se trouver inondés.

La SIA participera à un projet pilote, soutenu par l’Office fédéral de l’environnement dans le cadre de la stratégie d’adaptation aux changements climatiques, afin d’analyser les données présentées et d’élaborer des données modifiées, qui reflètent le climat à venir.

 

NCCS

Informations complémentaires sur les scénarios climatiques :
nccs.admin.ch/dam/nccs/fr/dokumente/website/klima/CH2018_broschure.pdf.download.pdf/CH2018_broschure.pdf

Lien vers le site web :
nccs.admin.ch/nccs/fr/home.html

Magazine

Verwandte Beiträge