Nouveau Pont de Lancy

Travail de Bachelor de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève

À Genève, le pont de Lancy qui franchit l’Aire supporte une circulation trop importante. Une construction à deux niveaux doit permettre de remédier à cette situation. Le trafic de transit sera acheminé sur un niveau inférieur fermé, tandis que les transports publics emprunteront un niveau supérieur. En réponse aux importantes sollicitations engendrées par la charge roulante, Guillaume Allimann propose une solution très intéressante : pour les parois latérales, il utilise des poutres Vierendeel précontraintes dans le sens de la longueur. Tel que défini par Guillaume Allimann, le trajet des câbles de précontrainte dégage d’importants espaces pour des ouvertures sur les côtés. Cela permet non seulement d’alléger l’ouvrage (le pont comporte cependant des portées de 65 et 55 m), mais présente aussi des avantages pour l’éclairage du niveau inférieur. Le travail complexe de dimensionnement du pont, réalisé par Guillaume Allimann pour un projet jugé très exigeant, pas seulement dans le cadre d’un travail de Bachelor, a porté ses fruits. La conception fascinante de ce pont fournit un système durable d’une grande robustesse.

Découvrez tous les autres projets nominés et récompensés ici.

 

Guillaume Allimann

Professeur Dr Damien Dreier, Ing. Civil dipl. EPFL

Experts Claudio Bailo, Ing. civil dipl. HES; Alexandre Sonnay, Ing. civil dipl. HES; Alain Dubuis,Ing. civil dipl HES/REG A; Philippe Meylan, Ing. civil dipl. ETS; Christian von Düring, Architecte dipl. EPFL

Discipline Construction en béton armé et précontraint

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive