Say hello

Berrel Berrel Kräutler procèdent à l’agrandissement de l’ambassade de Suisse à Singapour quelque peu obsolète, en prolongeant la toiture et en ­relevant légèrement l’angle menant vers l’entrée dans le but de créer un geste d’accueil. La toiture marquante de leur projet «Flamingo» est traitée en porte-à-faux à l’ouest et repose sur un seul voile central.

Date de publication
27-11-2020

L’ambassade de Suisse à Singapour est implantée sur le terrain du Swiss Club ­situé dans la réserve naturelle de Bukit Timah, à une dizaine de kilomètres du quartier des affaires au centre de Singapour. Le climat local se caractérise par un taux d’humidité élevé, avec des températures entre 20 et 30 ˚C. 
Après trente-cinq années de service, un nombre élevé d’éléments du bâtiment sont, en raison des contraintes liées au climat tropical, arrivés à la fin de leur ­cycle de vie. L’enveloppe du bâtiment et les installations techniques doivent être remplacés. La délégation avait été prévue à l’origine, en 1984, pour accueillir dix places de travail. Au fil des années, ce nombre n’a cessé d’augmenter. 

Bungalow dans le parc

Dans le futur, 30 places de travail multifonctionnelles sont prévues. Outre l’ambassade, il est également nécessaire d’offrir des locaux à l’attaché de défense, au Swiss Business Hub et à Suisse tourisme sous le même toit. Dans le but d’obtenir des propositions en vue d’une réhabilitation totale et d’une extension du bâtiment, l’Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL) organisa en 2018 un concours de projets à un degré en procédure ouverte. Au total, 54 contributions furent déposées. 

Avec leur projet «Flamingo», Berrel Berrel Kräutler emportèrent l’adhésion du jury, qui recommanda à l’unanimité la poursuite de l’étude. Le projet se fonde sur une analyse de l’état existant. Le bâtiment se présente comme un «bungalow dont le langage architectural correspond parfaitement au climat et au paysage du parc fonctionnant comme un écrin». 

Les architectes formulèrent en revanche une critique à l’encontre de la zone d’accès traitée en creux, comme quoi elle nuisait à l’«intégrité du pavillon prismatique». Dans leur contribution au concours, ils ne se bornent pas à créer ­habilement des places de travail flexibles au sein d’une végétation subtropicale, mais restituent en parallèle la géométrie altérée par le traitement d’origine. 

Structure porteuse créatrice d’espace, organisation lisible des diverses zones

La toiture repose sur un seul voile, ce qu’évoque le titre «Flamingo» choisi pour le projet déposé dans le cadre du concours. Côté route, le parti crée une zone couverte de taille généreuse destinée aux accès, avec une séparation des parcours entre visiteurs et personnel. La nouvelle structure porteuse se compose d’éléments en acier dotés d’un habillage tant en ce qui concerne le voile central que l’extension de la structure de la toiture. Le voile protège la salle de conférences de la vue depuis la zone d’entrée et reprend la majorité de la charge de la nouvelle toiture. Le porteur principal se développe perpendiculairement au voile et est traité de part et d’autre en porte-à-faux. Entre le porteur principal et la toiture existante se déploient des nervures dotées d’un habillage supérieur et inférieur, créant ainsi une plaque rigide. La structure porteuse ne se borne pas à remplir une fonction statique, mais joue également le rôle d’élément ­générateur d’espace.

Les trois zones de sécurité différenciées sont clairement organisées. Les bureaux de la zone de sécurité maximale sont situés dans la partie arrière du bâtiment sous la forme d’une entité compacte. L’accès à la zone administrative s’effectue à travers des sas de sécurité. L’espace qui la précède est occupée par une zone mixte réunissant la cafétéria, les salles de conférence et d’attente, ainsi que les surfaces réservées à la clientèle, se composant de l’accueil et des bureaux de Suisse tourisme. 

Une architecture évocatrice

Une analyse minutieuse du bâtiment d’origine constitue la base du projet lauréat. Elle identifie les forces et les faiblesses du bâtiment existant de l’ambassade. Ce dernier bénéficie d’un certain nombre d’atouts, du fait notamment du choix peu contestable d’une typologie de bungalow et d’une structure du bâtiment clairement lisible. Le parti est moins convaincant dans la zone d’accès, en raison de la découpe créée dans l’angle du carré, qui compromet la géométrie affirmée. Le nouveau projet renforce les qualités préexistantes, en accentuant la transparence du bâtiment, tout en reliant encore plus fortement les espaces intérieurs et extérieurs. Il résout les défauts de la zone d’accès, en l’intégrant dans le volume et en créant, grâce à l’avant-toit en forte saillie une zone d’accès couverte de taille généreuse.

En raison de son agrandissement, le volume existant crée un bâtiment d’ambassade contemporain. Le geste d’accueil minimaliste, consistant à relever légèrement l’avant-toit dans l’angle réservé à la zone d’accès confère au bâtiment une touche ailée, légèrement ironique. C’est comme si l’ambassade soulevait son chapeau en signe d’accueil ou repoussait sa casquette sur la nuque pour dire «Hello».

Participants au projet

 

Maître de l’ouvrage: Confédération suisse, Office fédéral des constructions et de la logistique
Chef de projet: Lorenz Marty

 

Architecture: Berrel Berrel Kräutler AG, Zürich

 

Architecture du paysage: Ort AG für Landschaftsarchitektur, Zürich

 

Physique appliquée au bâtiment, acoustique : Kuster + Partner, Zürich

 

Tragkonstruktion| Ingénieur civil: Dr. Neven Kostic, Zürich

 

Planification électriquei: Mettler + Partner, Zürich

 

Conception CVCS, photovoltaïque: Ingenieurbüro Brügger, Frutigen

Facts & Figures


Concours de projet ouvert, 2018, décision 2019;
 

Conception:  05/2019–02/2021

 

Réalisation: 03/2021–12/2022

 

Livraison:  02/2023

 

Surface du terrain: 3800 m2

 

Volume bâtiments SIA 416: 6220 m3

 

Surface de plancher SIA 416: 1454 m2

 

Surface utile | Superficie utile SIA 416: 988 m2 (HNF | SUP 534 m2, NNF | SUS 454 m2)

 

Coût de la construction (CFC 1–9): 6 Mio CHF