Mi­cro Ma­cro

Publikationsdatum
08-03-2018
Revision
09-03-2018

Concept du projet

Le concept Micro Macro est basé sur les surfaces de pelouse inutilisées et donc sur la nature de l‘herbe modifiée artificiellement. Cette structure artificielle est transformée en sculpture de jardin. Les poteaux petits et fragiles d‘une pelouse à peine visible (Micro) sont redimensionnés d‘un facteur 200 et sont maintenant visibles de loin (Macro). Nouvel espace situé devant les façades du bâtiment, les tiges surdimensionnées attirent l‘attention des passants qui passent devant à la hâte. On se demande ce qu‘il peut bien y avoir à l‘intérieur de la nouvelle sculpture de jardin. Au cours de la période de croissance, la structure de poteaux en bois partiellement verts est recouverte de plantes grimpantes et donne un aspect changeant à la sculpture de jardin grâce à des plantes utiles parfois comestibles et aux changements saisonniers de la végétation. L‘herbe de la sculpture de jardin librement accessible forme des pergolas, des espaces protégés, des angles insolites et des zones de bien-être.

Ce qu’en pense le jury

Le projet Micro Macro compose avec les éléments du lieu, à commencer par les brins d’herbe des pelouses, dont il explose le volume. Avec ce saut d’échelle, les passants deviennent le peuple de l’herbe, miniatures aventureuses en pleine ville. Aujourd’hui dépourvus d’usages, les front gardens accueuilleront à l’été 2019 du mobilier et des plantations.

Le changement de regard proposé par ce projet bien lisible de la rue enthousiasme le jury. Celui-ci reste pourtant dubitatif sur la construction proposée et l’amarrage des poteaux. Il demande une étude précise sur cette question, essentielle à la réussite de la mise en oeuvre. Le choix des plantes et du substrat sera également déterminant.

Site N. Front gardens de Rumine

Retrouvez l'ensemble des projets récompensés

Equipe: Stefano Riggenbach, Jürg Tröhler, Anna Ninck, Andreas Stebler, Katharina Grimm, Roni Selvi (CH). Oberwanger bei Berne, Suisse

Verwandte Beiträge