Une exposition et des conférences pour faire évoluer les règlements

Sous le titre «Le concours, une valeur ajoutée», la SIA Fribourg a exposé une trentaine de mises en concurrence historiques organisées dans son canton depuis plus d’un siècle. Avec plusieurs conférences-débats à l’appui, elle a ainsi initié la réflexion sur une éventuelle évolution des procédures SIA 142/143.

Depuis les premiers «Principes pour l’organisation de concours d’architecture» publiés par la SIA en 1877, la réglementation et les bonnes pratiques dans le domaine des mises en concurrence n’ont eu de cesse d’évoluer. Les règlements SIA 142/143 constituent aujourd’hui des outils largement appréciés des professionnels et enviés par nos voisins. Ces dernières années toutefois, des remarques contrastées des collectivités ou de maîtres d’ouvrage privés grippent une machine réglementaire que certains voudraient ne pas voir changer. Mais le marché se tend, et les professions se transforment à grande vitesse. Dans ce contexte, la SIA Fribourg a décidé de monter une exposition dédiée aux concours.

Environ 270 concours ont été réalisés dans le canton de Fribourg depuis le premier concours d’architecture lancé en 1895. Grâce à une collaboration avec l’historien de l’architecture Christoph Allenspach et le Service des biens culturels du canton, la SIA Fribourg a sélectionné 29 projets dans les archives, et les a présentés du 29 août au 20 septembre dans la Halle grise de l’ancienne brasserie Cardinal, sur le site de BlueFactory. Du projet pour la construction d’un casino-théâtre aux Grand-Places (1906) à celui du théâtre Equilibre (concours organisé en 2000), en passant par celui pour un pont de Pérolles habité (1908), l’exposition conte l’histoire de projets abandonnés ou réalisés (autrement).

L’exposition, tout comme les trois conférences proposées – dont le deuxième Salon concours organisé par la SIA Coordination romande, une table ronde réunissant maîtres de l’ouvrage publics et privés, organisateurs de procédures et mandataires –, ont rencontré un succès public et médiatique exceptionnel. Un millier de visiteurs, des articles dans la presse quotidienne et une séquence de deux minutes sur la chaîne de télévision régionale appellent à donner suite à ce projet. Et la SIA Fribourg réfléchit aujourd’hui à la manière dont les documents exposés pourraient rester accessibles, voire commencer une itinérance à travers les cantons romands et alémaniques.

En parallèle, il s’agit également de continuer le travail de sensibilisation, non seulement auprès du grand public, mais aussi auprès des représentants des collectivités, des maîtres de l’ouvrage et des investisseurs, et peut-être même auprès de ceux qui élaborent et édictent les règlements – règlements de construction, d’aménagement du territoire ou de mises en concurrence, comme les règlements SIA 142 et 143. Quoi qu’il en soit, la SIA Fribourg est convaincue qu’il importe à présent d’entendre les remarques critiques, remarques qui doivent, si elles sont pertinentes, susciter le débat et, à moyen terme, servir à améliorer les procédures. Des pistes de réflexion existent. Il reste à espérer qu’elles pourront être explorées.

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive