Le monument des petits animaux

Concept du projet
Renards, oiseaux, hérissons et écureuils dans le cordon boisé, papillons et insectes dans la prairie, vers de terre, taupes et mille-pattes en sous-sol, biches dans le parc animalier... Le parc Guillemin est bien habité. Il pose la question de la nature en ville et de la place que celle-ci veut bien accorder à la faune. Le projet propose une structure artistique métallique flottante, mais aussi une buvette en bois, d’enrichir la pelouse et de créer une lisière étagée...

Autant d’écosystèmes créés de toutes pièces par l’homme mais favorables aux petits animaux. A commencer par les taupes, reines de la terre qu’elles aèrent ,et partenaires du lombric qui littéralement recrée le sol.

Ce qu’en pense le jury
La pluralité des interventions visant à donner des habitats à la petite faune est très appréciée. Le jury demande une adaptation des matériaux utilisés, notamment l’exclusion de l’aluminium.

Site T. Parc Guillemin

Retrouvez l'ensemble des projets récompensés

Equipe: Apolinario Soares, Hannes Oswald, Clemet Willemin, Nadine Schütz, Angelo Romano (CH/FR). Lausanne, Suisse

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive