La cul­tu­re du bâ­ti com­me ex­pres­si­on de la com­po­si­ti­on ar­chi­tec­tu­ra­le

Casa Anziani dei Comuni di Leventina (TI)

Résumé en français du l'article de Alberto Bologna pour la publication «Culture du bâti: qualité et critique».

Publikationsdatum
08-02-2022
Alberto Bologna
Architecte et chercheur à la faculté d'architecture et de design (DiAP) de la Sapienza Università di Roma

La Casa Anziani (maison pour personnes âgées), conçue pour accueillir des patients atteints notamment de la maladie d’Alz­heimer, est située en bordure du cœur historique de Giornico, à quelques pas d’un bâtiment à l’allure éclectique qui se distingue par son architecture en pierre: une matérialité qui a inspiré les architectes Baserga et Mozzetti et les ingénieurs ­Pedrazzini et Guidotti. Les poutres des murs extérieurs et intérieurs définissent à la fois le parti pris compositionnel et les choix planimétriques liés à la distribution des différentes fonctions. Sur le plan, toutes les pièces sont disposées à l’intérieur d’un carré de 36 mètres de côté, lequel crée, en élévation, un élégant monolithe de béton taillé avec finesse et complété par des éléments en mélèze.

Vidéo: Alberto Bologna explique son choix.

La structure porteuse, la distribution planimétrique et la richesse des surfaces interagissent pour donner corps à une qualité compositionnelle et spatiale qui s’avère découler directement des fondements théoriques qui identifient l’art du bâti comme l’une des sources d’inspiration majeures de toutes les étapes du projet. Le rez-de-chaussée a été pensé comme une sorte de socle sur lequel repose l’ensemble du volume, et communique avec la rue côté nord et avec le paysage environnant au travers de vastes vitrages. Les deux étages ­supérieurs abritent sur tout le pourtour les chambres des patients, obéissant à une distribution de type conventuel. Au dernier étage se trouvent les chambres des malades à un stade avancé ainsi qu’une vaste terrasse périphérique.

L’appareil ornemental du bâtiment est le fruit du raffinement expressif des matériaux utilisés : c’est précisément cette association entre la structure en béton et les éléments en bois qui met en exergue le concept de construction dans son langage tectonique dont le sens, perçu comme art de l’assemblage, devient un aspect essentiel de toute culture du bâti, à même de dégager une synthèse globale de la composition ­architecturale exprimée.

Cet article a été publié dans le numéro spécial «Culture du bâti: qualité et critique». Commandez dès maintenant!