Rê­ves en bois

TRACÉS 2020 08

CHF 10.00
Print Date
29-04-2020

Ce numéro présente trois réalisations récentes pour lesquelles ingénieurs et architectes semblent avoir collaboré en amont. Rêves ou cauchemars, ils aboutissent à des concepts époustouflants, que ce soit avec des assemblages traditionnels ou totalement expérimentaux. Le lecteur est invité à jouer au «jeu de la rationalité», consistant à déterminer si ces projets ont été guidés par une logique de production (ce qu’on peut) ou par une logique de consommation (ce qu’on veut: où la forme détermine la structure). Cela semble à première vue assez facile, mais, en réalité, il y a toujours un peu des deux.

Articles principaux

Les rêveries de l’ingénieur bois solitaire, éditorial de Marc Frochaux

Baroque japonais, Hubertus Adam
Depuis 2019, la manufacture de chocolat Max Felchlin à Ibach (SZ) concentre la production, l’administration
et un showroom sur un même site. Mêlant la tradition japonaise en matière de construction à la charpenterie locale, le bâtiment de Meili, Peter & Partner Architekten joue dans une catégorie à part en matière de fonctionnalités, d’ambiance et de construction.

Une charpente reptilienne, Charles von Büren
Swatch a inauguré son nouveau siège à Bienne en octobre 2019. Dessiné par l’architecte japonais Shigeru Ban,
ce nouveau vaisseau amiral offre à la marque horlogère une visibilité architecturale de premier plan.

Système bois, Marc Frochaux
Après la chapelle de Saint-Loup et le pavillon du Théâtre de Vidy, le laboratoire IBOIS de l’EPFL effectue un nouveau transfert technologique pour une halle industrielle à Manternach au Luxembourg. Dans la continuité de ces travaux, ce bâtiment ne représente pas seulement un saut d’échelle, c’est également une nouvelle étape dans la manière de penser les structures bois.

Rapiécer la ville, Marc Frochaux
Rapiécer, réparer, transformer, surélever: ce sont ces gestes qui caractérisent les lentes mutations des villes. La surélévation réalisée à Vevey par Rapin Saiz entre dans une stratégie du cas par cas; le projet supporte pourtant une réflexion stratégique pour consolider l’image d’une urbanité qui ne cesse jamais d’être bricolée. Comme dans de nombreuses opérations de ce type, le matériau bois y joue un rôle prépondérant.