Le sol con­tre-at­ta­que

TRACÉS 2019 12-13

CHF 10.00
Print Date
14-06-2019

Pour contribuer à notre façon à la thématique « terre à terre » de Lausanne Jardins 2019, nous donnons la parole à des professionnels, des chercheurs et des penseurs du sol, afin d’aborder dans toutes ses dimensions ce milieu hybride où le vivant et l’inerte, le minéral, le végétal et l’animal se confondent.

Articles principaux

PNR 68 : la cause du solStéphanie Sonnette
Le sol n’est-il qu’un support sur lequel construire, dans lequel creuser ou cultiver ? La synthèse du Programme national de recherche « Utiliser la ressource sol de manière durable » (PNR 68)1, récemment publiée, milite pour la reconnaissance des multiples fonctions et services éco-systémiques2 de cette couche de territoire longtemps négligée et entend mettre la qualité du sol au cœur des stratégies d’aménagement. Rencontre avec Emmanuel Frossard, président du comité de direction du PNR 68 et professeur à l’Institut des sciences agronomiques de l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

La permaculture: un pari pascalienSébastien Marot
En pleine préparation d’une exposition consacrée aux relations entre agriculture et architecture, Sébastien Marot revient sur les relations historiques entre ces deux sphères et en tire quelques leçons pour affronter les changements à venir. 

Le sol au service du projet de paysageYannick Poyat
En contexte urbain, le sol est généralement perçu comme un matériau terreux et non un milieu organisé et complexe qui possède son propre fonctionnement. La question du sol n’est généralement pas intégrée dans les réflexions sur la construction du paysage urbain, alors qu’il représente un élément essentiel pour assurer le développement des végétaux sur le long terme. La connaissance du sol en amont de la conception des projets de paysage offre la possibilité d’adapter les palettes végétales aux sols en place et de garantir ainsi la reprise racinaire et une croissance optimale des végétaux.

Technosols pour toits vertsAino Adriaens
Survivre en toiture n’est pas une sinécure. Pour le bien-être des plantes et la biodiversité, des spécialistes des toitures végétalisées plaident pour l’utilisation de substrats plus épais, inspirés des écosystèmes naturels. Des technosols sont aujourd’hui réalisés à partir de matériaux locaux et recyclés, à meilleur bilan énergétique.

Assainir pour habiterPhilippe Morel et Antoine Indaco
Le sous-sol suisse compte plusieurs dizaines de milliers de sites pollués. Si leur assainissement a un coût, il permet également de requalifier d’anciennes zones industrielles aujourd’hui idéalement situées dans les grandes agglomérations. Zoom sur un projet en cours à Bussigny.