«Presque rien» et l’éter­nelle ré­in­ven­tion de Mies van der Rohe

Recension du livre «Almost Nothing». Une publication de l’architecte new-yorkais Christian Bjone qui réunit pour la première fois, une vaste sélection d’interprétations artistiques induites par l’œuvre et la figure de l’architecte germano-américain Mies van der Rohe.

Date de publication
02-11-2019

Que l’œuvre de Mies van der Rohe (1886-1969) soit une influence courante dans le champ référentiel des architectes est une évidence. Par contre, que ses réalisations et son imaginaire soient le fruit d’une multitude d’interprétations artistiques est bien moins connu et peu habituel pour le travail d’un architecte.

Fin connaisseur des œuvres de Mies van der Rohe, l’architecte new-yorkais Christian Bjone s’en est aperçu il y a quelques années. Pour répondre au concours artistique lancé en 2015 par la ville d’Atlanta pour la réalisation d’un pavillon le long du couloir ferroviaire BeltLine, il utilisa comme représentation de son projet, une analogie du « Pavillon Barcelone », conçu par l’architecte teuton pour l’exposition internationale organisée sur la colline de Montjuïc il y a tout juste 90 ans.

De ce réflexe projectuel est né l’idée de sa dernière publication. «Almost Nothing» est un ouvrage consacré aux diverses et variées interprétations artistiques inspirées par le travail et la rigueur cartésienne de Mies van der Rohe. Conçu comme un catalogue d’images commentées par ses auteurs, ce livre est l’un des rares ouvrages où la figure d’un architecte est la source d’inspiration de l’art, et non pas à l’inverse.

Qu’ils soient sculpteurs, peintres, designers, illustrateurs, photographes ou vidéastes, tous les artistes présents dans cet ouvrage retrouvent dans les propriétés de l’architecture de Mies, des gestes et des traits propres à leur conception de l’art et à leur vision du monde. Revisitée sous toutes ses formes, l’«esthétique Miessienne» se manifeste dans ces œuvres d’art comme une forme de pensée universelle et transdisciplinaire.

Aujourd’hui où l’analogie architecturale est à nouveau en vogue, Mies refait surface. Les interprétations présentées dans cette publication démontrent que son empreinte intellectuelle, tout comme son expression, perdure dans le temps et font de son architecture une source d’inspiration inépuisable. Il n’y a qu’à parcourir les pages de ce livre pour plonger dans son univers et revisiter, artistiquement, ses inventions.

 

Almost Nothing

Auteur : Christian Bjone
Éditeur : Park Books - 1ère édition, 2019
Format : 21.5 x 28 cm / 240 pages
Prix : CHF 49.00 / € 48.00

Plus d’information : PARK BOOKS

Sur ce sujet