Le Plan di­rec­teur in­ter­com­mu­nal de l’Ouest lau­san­nois adopté

La collaboration intercommunale a été plébiscitée à huit reprises ces dernières semaines dans l’Ouest lausannois: chacun à son tour, entre le 29 avril et ce jeudi 27 mai, les Conseils communaux et le Conseil général des huit communes du district ont adopté le Plan directeur intercommunal de l’Ouest lausannois (PDi-OL). Ce document précurseur offre une vision partagée du territoire à l’horizon 2040. Fruit d’une concertation continue, il ouvre la possibilité d’une nouvelle génération de projets sur lesquels les Conseils et la population auront à se prononcer dans les prochaines années. Avec ces huit décisions, l’Ouest lausannois, fort de ses 79'000 habitants, confirme la voie de la collaboration intercommunale. Il disposera d’un socle légal permettant à chaque Commune d’aborder les questions territoriales avec des objectifs communs, en cohérence avec les enjeux du district et avec l’appui des Communes du district.

Date de publication
31-05-2021

Le Plan directeur intercommunal de l’Ouest lausannois (PDi-OL) a été adopté par chacune des Assemblées législatives du district. Avec ce plan, les huit Communes disposent désormais d’un socle pour prendre les décisions territoriales à venir avec sérénité. Menée par un représentant de chaque Municipalité et des représentants des administrations communales et cantonale et du bureau SDOL, la démarche de PDi-OL a permis de mettre à plat les planifications et les projets, questionner leur cohérence, réorienter certains choix et faire émerger de nouvelles idées. Elle a fait l’objet d’une large concertation incluant associations, population, représentants des Conseils communaux et général ainsi que partenaires (tl, MBC, UNIL, EPFL, POL, etc.). L’acceptation du PDi-OL perpétue et renforce l’engagement des Communes à regarder au-delà de leurs frontières, à concevoir ensemble leur avenir territorial et urbain, et à coordonner leurs projets à l’échelle adéquate. Après ces votes, la collaboration se poursuivra au sein de l’entité Stratégie et développement de l’Ouest lausannois (SDOL) pour la mise en œuvre des mesures d’intérêt régional.

Face au défi démographique de l’Arc lémanique, ce Plan directeur répond par une densification ciblée sur certains secteurs tels Malley, Les Cèdres ou Cocagne-Buyère par exemple, tout en tranquillisant la plupart des quartiers existants, en préservant la variété de son territoire et en mettant en valeur son patrimoine. Il fixe aussi des objectifs et des solutions de report modal en faveur de la mobilité douce et des transports publics, afin d’éviter l’augmentation du trafic et des nuisances. De grands parcs multifonctionnels ainsi qu’un réseau d’espaces verts et d’espaces publics, telles les voies vertes, seront aménagés ou créés. Des sites seront spécifiquement réservés pour le développement des activités économiques et des Hautes Écoles (EPFL, UNIL). Pour répondre aux défis climatiques, les réseaux énergétiques seront également étendus.

Le PDi-OL est désormais transmis au Conseil d’État pour approbation. Il ancrera alors, dans une base légale nouvelle, la volonté conjointe des huit Communes et du Canton à œuvrer ensemble pour la qualité du développement de l’Ouest lausannois.