Des idées non pri­mées pour la rade de Ge­nève: Ing­phi

Projet n° 627 «UpgRade»

Une infrastructure souterraine de condensation véhiculaire

Date de publication
10-08-2017
Revision
14-08-2017

Bien que la rade soit un projet porté par un ingénieur au 19e siècle, ce corps de métier n’était pas invité à formuler de proposition pour ce concours d’idée1. Néanmoins conscients des enjeux infrastructurels d’un tel réaménagement, l’équipe de INGPHI SA épaulée par un architecte interne propose une vision radicale mais concrète pour la rade : celle de supprimer entièrement le trafic véhiculaire sur tous les abords du lac. La circulation motorisée est ainsi canalisée dans un tunnel sous-lacustre de 500 m connectée à deux giratoires souterrains et plusieurs trémies de liaison avec la ville. Un projet qui au-delà de ses qualités esthétiques s’engage à résoudre l’une des problématiques majeurs du secteur, à savoir les nuisances du trafic routier, grand absent du cahier des charges.

Projet n° 627 UpgRade


INGPHI SA, Lausanne

Collaborateurs
Philippe Menétrey | Nhiên Nguyen | Jonathan Krebs | André Claro | Marek Pasche

Sur ce sujet