Construc­tion so­laire

TRACÉS, TEC21 et archi publient fin mai un dossier trilingue intitulé «Construction solaire».

Date de publication
22-05-2013
Revision
19-08-2015

Une architecture de qualité ne peut se réduire à un seul aspect, ni se définir par un modèle énergétique particulier. Si la construction solaire se veut être autre chose qu’un n’importe quoi d’écologiquement correct, il ne suffit pas d’accrocher le plus de panneaux thermiques ou photovoltaïques possible au bâtiment. Au contraire, l’approvisionnement en énergie du bâtiment doit être considéré à sa juste mesure – tout comme les nombreuses autres conditions liées au projet.?
Le dossier trilingue «Construction solaire» de TRACÉS, TEC21 et archi paraît le 29 mai. L’objectif de ce numéro n’est pas de fêter des records techniques, mais de présenter des bâtiments de grande qualité architecturale, situés en Suisse et dans les pays voisins, pour lesquels l’utilisation de l’énergie solaire fut partie intégrante du projet. La sélection couvre un large éventail allant du bâtiment destiné à l’artisanat au centre de congrès, de la maison individuelle à l’immeuble mitoyen définissant une place urbaine. Quelques objets produisent plus d'énergie qu'ils n'en consomment, d'autres se limitent à un petit «coup de pouce» solaire; certains célèbrent formellement la technologie solaire, chez d'autres elle reste invisible. La diversité et la qualité de ces exemples démontrent que l’architecture solaire est en train de devenir une évidence en Suisse – même si elle n’en porte pas toujours le nom.

 

Plus d'informations?

 

Le dossier «Construction solaire» paraîtra avec le TRACÉS 10/2013. ?Les deux cahiers, au prix de Fr. 12.- (frais de port non inclus), peuvent être commandés ici.

Sur ce sujet