Une vic­toire su­is­se au So­lar De­c­ath­lon 2017

L’équipe suisse a brillé lors de la prestigieuse compétition Solar Decathlon 2017 aux Etats-Unis avec sa maison solaire NeighborHub! Cette reconnaissance ultime récompense une équipe multidisciplinaire: 4 hautes écoles, 250 étudiants dont 44 solar décathlètes présents à Denver, 150 encadrants des secteurs professionnel et académique et près de 50 partenaires!

Publication
16-10-2017
Revision
19-10-2017

Pendant les deux ans de préparation intense, plus de 250 étudiants auront mis la main à la pâte pour concevoir puis construire la maison solaire NeighborHub, grande gagnante de la compétition internationale d’habitat durable Solar Decathlon 2017. Les 44 solar décathlètes se seront surpassés à Denver sur le lieu du concours pour reconstruire et faire visiter leur maison solaire. «Ce qui m’a impressionné durant la construction, c’est la ténacité des gens. C’était dur, il pleuvait, il faisait froid, on était fatigué et détrempé, mais tous étaient portés par le projet parce qu’au fond d’eux, ils y croyaient.», raconte Florian Meyer, étudiant en télécommunication. La maison aura d’ailleurs traversé un océan et parcouru plus de 10'000 kilomètres par la route, la mer et le rail, une trajectoire rendue encore plus périlleuse par les ouragans Harvey et Irma. Axelle Marchon et Sarah Sauthier, étudiantes en architecture, racontent: «Au départ, on avait peur à cause du dernier container qui manquait à l’appel. Ensuite, il y a eu la construction où on était en mode survie. Et après, pour le concept de maison de quartier, c’était soit ça passait en beauté, soit ça se cassait radicalement la figure! On a commencé à y croire quand les premiers résultats mesurés sont tombés. Là, la maison était fonctionnelle et on s’est dit qu’on était enfin vraiment dans la course!»

Un pari risqué et gagné!


Le NeighborHub, maison de quartier solaire, a convaincu les jurys et remporte huit podiums sur dix, dont six en première place! Elément marquant de cette compétition, les jurys ont soit fortement apprécié le concept et décerné un podium, soit l’ont considéré comme hors sujet et l’ont pénalisé. Pour rappel, l’équipe suisse a fait le pari audacieux de proposer un concept différent, avec une maison au service de son quartier, plutôt qu’un pavillon conçu pour une famille. La grande majorité des jurys ont apprécié cette audace en accordant la première place pour les épreuves d’Architecture, de Gestion de l’eau, de Santé et confort, en Exploitation de la maison, en Stratégie énergétique et en Ingénierie, soit six épreuves sur dix. L’équipe a en outre remporté la 2ème place en Electroménager et la 3ème place en Communication.

L’équipe suisse a profité de la complémentarité et de la convergence vers un but partagé d’une multitude de profils de participants: architectes, ingénieurs, mais aussi communicants et économistes. Joëlle Baehr-Bruyère, étudiante en génie civil raconte: «Il y a eu une curiosité de chacun pour les disciplines des autres. C’était une telle énergie intellectuelle! Cette dynamique, cette émulation, c’était très enrichissant.»

Tous ont cherché et trouvé une langue commune, le plus grand défi de ces trois années de co-création: «On a mis du temps pour mettre en place un langage commun, mais une fois que c’était acquis, ça a roulé alors qu’on était plus de 40 étudiants!», explique Marin Thaller, étudiant en architecture. 

Toute cette aventure n’aurait pu voir le jour sans l’expertise des quatre hautes écoles (EPFL, HEIA-FR, HEAD et UNIFR) et le soutien des 48 partenaires qui ont apporté appui financier, mais aussi savoir-faire et expérience du terrain. 

 

Solar Decathlon

Le concours Solar Decathlon organisé par le Département américain de l’énergie est une compétition universitaire structurée en 10 épreuves qui mettent au défi les équipes d’étudiants de concevoir et de construire en taille réelle des maisons efficientes sur le plan énergétique et ne s’approvisionnant qu’en énergie solaire. L’équipe gagnante est celle qui conjugue avec succès le design en y intégrant des stratégies de gestion optimale de l’énergie et de l’eau sans oublier le caractère innovant et le potentiel de vente sur le marché de la maison. Ouvert au public du 5 au 9 et du 12 au 15 octobre 2017 et situé aux abords  de la station 61st & Peña de la ligne de train de l’aéroport international de Denver, Colorado, l’événement englobe également une exposition sur la durabilité, des workshops éducatifs pour professionnels et usagers, des événements pour les collégiens.
Créée en 2002, à Washington, D.C., la compétition Solar Decathlon est organisée depuis en Afrique, en Chine, en Europe, en Amérique latine et au Moyen-Orient et implique plus de 200 équipes et 35’000 participants universitaires à travers le monde.

 

Swiss Living Challenge en chiffres

  • Le projet Swiss Living Challenge dure depuis 3 ans (2015-2016-2017).
  • Plus de 250 étudiants ont contribué à concevoir et construire le NeighborHub, nom de leur maison solaire.
  • 4 hautes écoles se sont alliées pour former une équipe la plus interdisciplinaire possible: l’EPFL, la HEIA-FR, la HEAD et l’UNIFR.
  • 150 encadrants apportent leurs conseils et leur expérience essentiels aux étudiants.
  • Plus de 50 projets de semestre ont été faits par des étudiants dans le cadre du Swiss Living Challenge.
  • Les étudiants ont consacrés plus de 7500 heures pour construire le NeighborHub.
  • Le projet a la chance de compter sur plus de 45 partenaires institutionnels ou privés qui apportent un soutien nancier, mais aussi leur précieux savoir-faire.
  • 44 étudiants s’envoleront pour rejoindre Denver, au Colorado (USA), pour représenter la Suisse lors de la compétition.
  • Solar Decathlon 2017.
  • Le NeighborHub de l’équipe suisse parcourra plus de 10’000 kilomètres pour atteindre le Colorado a n de participer au concours Solar Decathlon.
  • La compétition Solar Decathlon qui aura lieu du 5 au 15 octobre 2017 comporte 10 critères d’évaluation: innovation, énergie, architecture, ingénierie, gestion de l’eau, exploitation, électroménager, santé et confort, potentiel sur le marché et communication.
  • Le NeighborHub permet d’aborder 7 leviers d’action: énergie, gestion des eaux, gestion des déchets, mobilité, nourriture, matériaux et biodiversité.
  • 12 équipes sont en lice dont seulement deux ne sont pas américaines, mais des Pays-Bas et de la Suisse.
  • Le budget de 4,2 mio du Swiss Living Challenge s’étale sur 3 ans et comprend la conception et la coordination du projet, la construction et les contraintes engendrées par la compétition dont le transport aller/retour du NeighborHub aux USA.
  • Le NeighborHub en tant que prototype coûte entre 800’000 et 900’000 CHF (fourchette qui sera affinée une fois la compétition terminée).
  • Avec un taux d’ensoleillement tel qu’à Fribourg, le NeighborHub produit 6’250 kWh par année soit une production moyenne de 15 kWh par jour, ce qui est suffisant pour répondre aux besoins de consommation.
  • Le NeighborHub se compose de 38 panneaux actifs: 29 panneaux solaires photovoltaïques, 6 panneaux Graetzel, 3 panneaux solaires thermiques faits maison.
  • La façade extérieure, la Skin, se compose de 128 panneaux: 67 panneaux en polycarbonate transparent, 5 panneaux en polycarbonate opal, 18 panneaux en acrylique.
  • Le NeighborHub pèse 28T avec le lestage de 26T, le poids total est de 54T. Le poids d’une des porte de façade est de 180kg.
  • La surface du Core est de 57.8m2 et la surface de la Skin 89m2, soit une surface totale de 146.8m2 pour le NeighborHub dans son entier.