Un prix pour les femmes architectes

106 femmes ont postulé pour la première édition du concours français. Trois ont été couronnées d'un prix, deux d'une mention.

Une distinction pour les femmes architecte. Une première en France. La ministre française de la culture et de la communication Aurélie Filippetti a remis le 16 décembre le "Prix femmes architectes" au Pavillon de l’Arsenal, à Paris.
Mis sur pied par l’Association pour la recherche sur la ville et l'habitat, qui agit en faveur de la promotion de l’architecture et de la ville, le concours est ouvert aux femmes architectes françaises. Seules conditions: celles-ci doivent être inscrites à l'Ordre des Architectes et être les auteures des projets qu'elles présentent.
La récompense a pour but de couronner la qualité de la conception architecturale des projets et les carrières de femmes architectes, avec pour corollaire de faciliter la reconnaissance du rôle des femmes dans le monde de l'architecture et du bâtiment, en France et en Europe.
A l’occasion de cette première session, 106 femmes architectes ont postulé dans l’une des trois catégories.
Le jury, composé de représentants des ordres des Architectes français, anglais, roumain et du ministère de la culture et de la communication et présidé par Angela Brady, présidente du Royal institut of British Architects 2011/2013, a décerné deux mentions spéciales à Behrend Architecture et Françoise-Hélène Jourda et trois prix:

Le prix de l’œuvre originale à Anne Demians Le prix Femme architecte à Odile Decq Le prix Jeune femme architecte à l'agence Des Clics et des Calques. Cette agence a par ailleurs proposé un projet, non primé, pour la manifestation Genève, Villes et Champs (voir image).

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive