Quinze jours pour ex­plo­rer la ville

Le programme de la Quinzaine 2019 de l’urbanisme et du territoire de Genève invite à l’immersion joyeuse… ou à l’abstention complète, tant l’offre est luxuriante. Quelques pistes pour un premier débroussaillage.

Date de publication
12-09-2019

C’est écrit petit et en rouge, cela se déploie sur six pages bien pleines, cela promet d’occuper près de 60 plages horaires en quinze jours. Pilotée par le Département du territoire du canton de Genève avec de multiples partenaires associatifs, cette édition 2019 s’annonce tellement dense que l’on s’y perd un peu. Et comme le programme, véritable outil-boussole pour s’y retrouver, est conçu de manière parfaitement démocratique, aucun événement, organisateur ou nom d’intervenant ne crie son nom en lettres capitales. Seuls les trois lieux de la Quinzaine de l’urbanisme et du territoire, le pavillon Sicli à Genève, l’usine Parker à Carouge et la grange Navazza à Lancy, se signalent par des pictogrammes évoquant leur architecture. Propositions pour un parcours de l’un à l’autre, en trois temps.

Le temps de l’écrit

Exercer les métiers du territoire, par le projet ou la critique, c’est manipuler quotidiennement les mots, pour raconter et partager. Le dessin souvent n’y suffit pas, même si certaines de ses déclinaisons peuvent être extraordinairement évocatrices: ainsi de la coupe, dont Paola Tosolini, architecte et enseignante à Hepia, explorera les potentiels. Il sera aussi question d’édition, avec plusieurs collections de revues spécialisées, Faces, Tracés, Anthos, présentées par les associations professionnelles dans des espaces-bibliothèques à Sicli. Les dômes du pavillon accueilleront cette thématique de la lecture et de l’écriture, avec en point d’orgue une soirée de projections, CinéSiclique, autour de l’architecture humanitaire. Plusieurs prix d’architecture seront remis dans ce cadre, dont le Prix de Genève, (qui récompense, grâce à la donation Daniel Grataloup, l’expérimentation architecturale, lire l’encadré ci-dessous).

Le temps du climat

Le festival de la ville de demain, Explore, investit de nouveau l’ancienne usine Parker à Carouge. Sous les sheds de ce bâtiment industriel désaffecté auront lieu débats et ateliers sur le changement climatique et la fabrication du territoire. Nicolas Hulot, ancien ministre français de la transition écologique et solidaire (2017-2018) participera à une rencontre avec son homologue chargé du territoire à Genève, Antonio Hodgers: pourquoi l’annonce de l’effondrement du vivant et des premiers effets du changement climatique restent-ils de si faible incidence sur nos modes de vie et les politiques publiques? Autres têtes d’affiche du festival, les architectes Patrick Bouchain et Itziar Gonzalez Virós débattront d’urbanisme démocratique, qui met en jeu les besoins collectifs et la manière de les prendre en compte dans les projets urbains. La table ronde sur les nouveaux imaginaires s’annonce comme un espoir dans l’avenir avec le photographe Mario Del Curto, autour de son travail présenté à Arles l’été dernier sur le thème de «l’humanité végétale», l’architecte Axelle Grégoire avec son projet de Ville-Forêt, l’écrivain et journaliste Philippe Vasset, qui pratique une littérature géographique autour de l’idée que le paysage nous façonnerait dès l’enfance…

Le temps de la fête

Pour tenter de séduire au-delà du public professionnel, chaque lieu propose des moments de concerts, d’apéritifs et de musique – ainsi de l’usine Parker avec une carte blanche au label Bongo Joe et un concert de Cyril Cyril. L’association Chantier ouvert poursuit, elle, ses travaux exploratoires avec les enfants et leurs représentations dessinées de la ville. Le programme Kids se déroulera à la grange Navazza à Lancy, nouveau lieu de la Quinzaine, avec des ateliers créatifs. La ville perchée sur la moraine, aujourd’hui en forte mutation, participe de plain-pied à cette édition avec au programme : des conférences sur son histoire et ses habitants (dont le sire Jean de Lancy, figure du 15e siècle genevois), ses développements actuels (le plan directeur communal traduit en maquette) et son avenir possible (un jeu de rôle grandeur nature, à l’échelle du territoire communal).

Quinzaine de l’urbanisme et du territoire

16.09 – 06.10

Pavillon Sicli, Genève

Usine Parker, Carouge

Grange Navazza, Petit-Lancy

quinzainedelurbanisme.ge.ch

Sur ce sujet