Prix Villes cy­clables 2018

Persistance d’un vélograben

Date de publication
16-05-2018
Revision
10-06-2018

Le 4 mai 2018, PRO VELO Suisse a attribué le quatrième Prix Villes cyclables. Pour la troisième fois consécutive, Berthoud (BE) remporte le titre de ville la plus vélo friendly avec une note globale de 4,7/6. Elle est suivie par Coire et Winterthour. Cruelle ironie pour la lanterne rouge Fribourg1 (3,1/6) qui se voit attribuer le bonnet d’âne quelques jours seulement après avoir accueilli en grande pompe le peloton du Tour de Romandie au cœur de ses quartiers historiques.

La frontière linguistique reste clairement perceptible en 2017: la Suisse ­alémanique conserve une avance considérable sur sa voisine romande. A la notable exception de Martigny (16e place) et, dans une moindre mesure, Neuchâtel (21e place), les villes romandes d’Yverdon-les-Bains, Montreux, Morges, La Chaux-de-Fonds, Genève, Lausanne et Fribourg occupent le fond du classement en compagnie de Zurich. Un constat d’autant plus préoccupant que les trois cancres voient leur classement se péjorer nettement par rapport à 2013.

Les petites villes obtiennent de meilleures notes que les grandes : Lausanne, Genève et Zurich sont toutes trois en fin de classement ; seule la ville de Bâle s’en tire avec de très bonnes notes. Inversement, les petites villes de Berthoud, Muttenz, Soleure, Riehen et Reinach se placent en tête de classement. Les cyclistes des grandes villes sont donc moins satisfaits que leurs voisins des petites villes.

En automne 2017, PRO VELO a invité les habitants du pays à évaluer la cyclophilie de leur commune. Environ 17 000 cyclistes ont rempli le questionnaire en ligne. Les participants ont répondu à 34 questions portant sur le climat général, la sécurité, le confort, le réseau cyclable, le stationnement et la place du vélo dans la politique municipale. Pour apparaître dans le classement, une ville doit avoir été évaluée au moins 130 fois. Cette année, 34 villes ont atteint ce seuil.

Sur ce sujet