Le­çons du Por­tu­gal

Pour une architecture environnementale

Recension du dernier opus issu de l'enseignement du Laboratoire Bâle (laba) de l'EPFL, dirigé par Harry Gugger.

Date de publication
15-05-2019

Depuis que les professions des ingénieurs et des architectes ont été scindées au 18e siècle, écrit Harry Gugger, professeur dirigeant le Laboratoire Bâle (laba), l’influence de ces derniers sur la forme de notre environnement construit n’a cessé de décliner. Ils sont toujours plus des coordinateurs, et toujours moins des constructeurs. En réponse à ce constat, l’enseignement de l’atelier veut former des architectes capables d’aborder les problèmes aussi bien sur les plans techniques et scientifiques qu’artistiques et culturels.

Pour ce faire, il est nécessaire de renoncer à cette opposition toujours présente entre l’architecture (la culture, le bâti) et la « nature » – une opposition par ailleurs difficilement tenable d’un point de vue philosophique et anthropologique1. Aussi l’atelier exige-t-il des étudiants qu’ils produisent des « objets environnementaux », des projets émergeant directement des données d’un site et d’un territoire qu’ils auront scrupuleusement analysés lors d’un semestre. La dernière «leçon» du studio a été prise au Portugal. Elle inaugure une nouvelle série de livres dédiés à la recherche d’une « esthétique environnementale»: une architecture impliquée dans l’usage et l’exploitation du territoire qu’elle occupe.

Portugal Lessons regroupe de nombreuses cartes synthétiques compilant les données de la géographie physique et humaine du pays, de l’hydrographie au prix de l’immobilier, en passant par les réseaux autoroutiers. À partir de ces relevés, des cartes critiques permettent d’articuler quelques positions engagées: contrer le « bicéphalisme » d’un pays dominé par deux villes principales, Porto et Lisbonne, et favoriser des développements régionaux ; développer l’investissement dans l’agrotourisme dans la vallée du Douro ; créer des corridors verts en direction de la côte de l’Algarve afin de limiter l’expansion des villages touristiques. Les architectes ont reçu des leçons, ils proposent de les restituer sous forme de synthèses.

Les projets des étudiants menés pendant l’année 2017-2018 poursuivent les conclusions de ces analyses: écotourisme, infrastructures pour la gestion des eaux, logement intergénérationnel, étudiant ou coopératif. Tout en modestie, ces projets s’inscrivent au mieux dans les conditions économiques et culturelles des territoires.

Portugal Lessons – Environmental Objects. Teaching and Research in Architecture
Laboratoire Bâle (laba) – EPFL/Zurich
Park Books, 2018

Tags

Sur ce sujet