L’ar­chi­tecte Chi­lien Ale­jan­dro Ara­vena, cu­ra­teur de la 15e Bien­nale d’ar­chi­tec­ture de Ve­nise

Date de publication
20-07-2015
Revision
14-07-2016

La nomination du curateur qui marque le lancement médiatique de la Biennale d’architecture de Venise est tombée ce week-end. C’est Alejandro Aravena, l’architecte Chilien de 49 ans qui succèdera à Rem Koolhaas.
Pour cette édition qui durera du 28 mai au 27 novembre 2016, Alejandro Aravena souhaite insister sur les bonnes pratiques architecturales : «Il y a plusieurs combats qui doivent être gagnés et des frontières qui nécessitent d’être dépassées afin d’améliorer la qualité de l’environnement construit et la qualité de vie des gens. C’est ce que nous souhaiterions montrer aux visiteurs de la 15e Biennale d’architecture: les réussites méritent d’être racontées et les bons exemples d’être partagés».

Alejandro Aravena est diplômé de l’école d’architecture de l’Université catholique de Santiago. En 1993, il complète son cursus universitaire en étudiant l’histoire et la théorie de l’architecture à l’Iuav de Venise.
En 1994, il ouvre son propre bureau. De 2000 à 2005, il enseigne à Harvard où il fonde avec l’ingénieur Andres Iacobelli ELEMENTAL. Cet « Urban Do Tank » est d’abord actif dans le logement social (lire le compte-rendu ici) puis dans les infrastructures, l’espace et les bâtiments publics.
Son œuvre comprend plusieurs bâtiments pour l’Université catholique de Santiago :  Mathematics School (1998), Medical School (2001), Architecture School (2004), Siamese Towers (2005) et plus récemment l’Angelini Innovation Center (2014). En Suisse, on pourra bientôt voir l’une de ses réalisations à la Maison de l’écriture à Montricher. Il travaille sur les résidences d’écrivain qui seront fixées à la canopée de L’architecte Vincent Mangeat.
Son travail a été exposé à la Biennale de São Paulo (2007), à la Triennale de Milan (2008), à la Biennale d’architecture de Venise (2008 et 2012) et au MoMa de New York (2010). Depuis 2009, il est membre du jury du Pritzker Prize.

Sur ce sujet