«Il n'y a rien de plus ar­chaïque en ar­chi­tec­ture que le réem­ploi»

Date de publication
24-11-2021
Alberto Bologna
Architecte et chercheur à la faculté d'architecture et de design (DiAP) de la Sapienza Università di Roma

Le studio Albori a été fondé à Milan en 1993 par Emanuele Almagioni, Giacomo Borella et Francesca Riva, et travaille depuis le début sur des questions liées à l'architecture et au paysage, en portant une attention particulière aux questions énergétiques et environnementales. Ses projets témoignent d'une sensibilité particulière aux questions liées à la construction: une approche qui, dans ses travaux les plus récents, a conduit à des résultats qui distinguent le studio sur la scène italienne, notamment par la valorisation des bâtiments préexistants et l'optimisation de l'utilisation des matériaux.

Le projet présenté dans cette vidéo en italien, un centre équestre et des maisons de vacances à Costermano sul Garda, se compose de trois maisons et d'une petite place les reliant entre elles pour former une sorte de village; les bâtiments sont conçus pour minimiser les besoins en énergie et sont construits avec une enveloppe entièrement constituée de ressources renouvelables, dont 80% de déchets, et des cadres de fenêtres et de portes recyclés de formes et d'origines diverses.

Le thème de l'économie circulaire dans la construction occupe de plus en plus le secteur. Nous lançons une série d'entretiens vidéo avec des intervenants qui rendent compte de leurs expériences, de leurs projets et des recherches en cours dans ce domaine. La série trilingue est produite en collaboration avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

 

Oliver Seidel du bureau in situ (en allemand)

 

Corentin Fivet du Structural Xploration Lab de l'EPFL (en anglais)

 

Giacomo Borella de Studio Albori (en italien)

Sur ce sujet