Lo­ge­ments sans pro­fits: au-de­là des mo­dè­les spé­cu­la­tifs

TRACÉS 2021 Mars

CHF 22.00
Print Date
15-03-2021

Dans les villes du monde entier, la financiarisation du logement accroit la pression immobilière. Pourtant, des stratégies existent, non-spéculatives, qualitatives et durables.

Articles principaux

L’égalité déchante, éditorial de Julia Jeanloz, Camille Claessens-Vallet et Mathilde de Laage

Logements sans profits: au-delà des modèles spéculatifs, présentation du dossier, Isabel Concheiro

Le droit au logement, entretien avec Leilani FarhaIsabel Concheiro
Le logement est, de façon contradictoire, à la fois un droit humain reconnu par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et, de plus en plus, un objet d’investissement financier globalisé1. Dans cet entretien avec Leilani Farha, directrice de The Shift – un mouvement international créé pour reconnaître le droit au ­logement – et Rapporteuse spéciale pour le logement convenable de l’ONU2 de 2014 à 2020, nous discutons de l’impact de la financiarisation sur le droit au logement.

Vienne la Rouge: changer la ville pour changer la sociétéEve Blau
À l’heure où l’offre de services publics (logement, éducation, soins) est de plus en plus laissée à l’initiative privée, le programme social de Vienne la Rouge du début du 20e siècle peut nous aider à comprendre comment une ville, à travers des objectifs d’équité sociale et de responsabilité publique, peut agir pour le bien-être de ses citoyens, et comment l’intelligence architecturale peut y contribuer.

Investir autrement, le cas de la fondation Abendrot: entretien avec Christian Geser, Isabel Concheiro
Fondée en 1984 à Bâle, la fondation Abendrot est l’une des principales caisses de pension de Suisse. L’immobilier résidentiel représente une part significative de ses investissements1. Avec Christian Geser, architecte et responsable de la division immobilière de la fondation, nous discutons des stratégies et des ­principes d’investissement immobilier : basés sur la création de logements abordables, avec les futurs habitants, ils privilégient la transformation de bâtiments existants et sont axés sur la création de valeur à long terme, tant du point de vue économique qu’architectural et, surtout, social.

La rationalité d’un plan ovoïde, Marc Frochaux
Comment répondre aux conditions de la suburbanité des ­communes périphériques? L’immeuble réalisé à Pully (VD) par Localarchitecture exploite un plan organique qui confère une expression unique, mais dont la forme répond d’abord à des contingences règlementaires et économiques.