Con­ce­voir en collec­tif

TRACÉS 2019 09

CHF 10.00
Print Date
24-04-2019

Entre autonomie et participation, il y a le processus de projet en collectif. Tels des anthropologues impliqués dans le milieu qu’ils étudient, certains architectes sont personnellement engagés dans le site qu’ils transforment, exploitent les ressources présentes et donnent forme à des désirs inexprimés. À chaque projet sa méthode.

Textes principaux

La place Cosandey, l’espace pour programme, entretien collectif
Une trentaine de participants volontaires et le laboratoire ALICE ont projeté pour l’EPFL des aménagements et infrastructures qui modifient la relation que la communauté scientifique entretient avec son campus et le grand paysage.

Entrelacs à PachacamacGrégoire Farquet
Sur le site archéologique de Pachacamac, au Pérou, se dresse un pavillon léger: une interface pour les visiteurs et un dépôt transitoire pour les pièces trouvées par les archéologues. Le projet est le fruit d’un processus collaboratif entre 27 étudiants en architecture du Taller 5 de l’Université catholique du Pérou (PUCP) de Lima, 14 étudiants de l’École polytechnique fédérale de Zurich et l’équipe du musée de Pachacamac. Réalisé durant l’été 2018, il est le fruit de l’interprétation collective des données multiples du site.

Porteous: réflexion sur l’acte de construire des cabanes, Béatrice Manzoni
Non loin de la cité du Lignon (GE), un vestige des années 1960, conçu comme un véritable débarcadère sur le Rhône, est le théâtre d’un bel élan créatif. Expérimentations musicales, aquatiques, architecturales et paysagères, chantiers et brunchs tous les dimanches permettent d’explorer le potentiel du lieu dans ses multiples dimensions.