Les CFF sus­pen­dent de nom­breux pro­jets im­mo­bi­liers

En raison de la crise du coronavirus, la situation financière des CFF est très tendue. Les CFF doivent donc réduire leurs investissements dans le secteur immobilier. Certains projets immobiliers sont suspendus jusqu’à ce que leur financement soit garanti. De cette manière, l’entreprise s’assure que l’endettement n’augmente pas davantage et que le taux de couverture de la dette exigé par le propriétaire peut être atteint.

Publikationsdatum
26-01-2021

La situation financière des CFF est très tendue en raison des conséquences de la pandémie de coronavirus. Pour leur permettre de faire face au manque de trésorerie, la Confédération a augmenté la limite de crédit à court terme de 550 millions de francs. En outre, la Confédération et le Parlement ont adopté un message d’urgence pour amortir la perte de recettes liée au coronavirus pour les entreprises de transport dans les domaines donnant droit à des indemnités: infrastructure, trafic régional voyageurs, fret ferroviaire. En revanche, les CFF supportent eux-mêmes la perte de recettes dans les domaines du trafic grandes lignes et de l’immobilier, non indemnisés. 

Afin de stabiliser leur situation financière, les CFF ont réduit le volume d’investissement à moyen terme pour les projets immobiliers en concertation avec le propriétaire. Cette mesure est nécessaire pour permettre aux CFF de retrouver progressivement le taux de couverture de la dette prévu par le Conseil fédéral; il est actuellement nettement supérieur à la valeur de 6,5 exigée par la Confédération.

Les investissements dans certains projets immobiliers sont suspendus 

Selon l’état actuel de la planification, les réductions d’investissement s’élèvent à environ 700 millions de francs pour les années 2021 à 2025. Les investissements dans des projets immobiliers sans obligations contractuelles contraignantes doivent être suspendus jusqu’à ce que leur financement soit garanti. Les projets suivants sont directement concernés : Renens-Prilly, Central Malley Aire A + Aire B / Renens Quai Ouest, Bâtiment Est / Berne construction nouvelle Bollwerk 2-8 / Zurich Elvetino Limmatstrasse / Zurich Wollishofen Bahnhofplatz / Horgen Oberdorf et Winterthour Enclenchement II. Au cours des prochains mois, une trentaine d’autres projets dans toute la Suisse seront progressivement suspendus. Ce faisant, les CFF achèvent les phases de projet en cours de manière ordonnée. 

Les CFF ont droit à des indemnités de la Confédération pour l'infrastructure, le trafic régional voyageurs et le fret ferroviaire. Mais ils assument les pertes dans les domaines du trafic grandes lignes et de l'immobilier, non indemnisés. D'où leur intervention dans le domaine immobilier.

Pour mémoire, les CFF prévoit une perte de quelque 600 millions de francs pour 2021. L'entreprise estime que la crise du coronavirus lui coûtera environ deux milliards de francs nets.

Nous reviendrons plus en détail sur cette suspension.