Ho­tel Ju­go­s­la­vi­ja

Portrait d’un pays en bâtiment emblématique

Publication
05-04-2018
Revision
05-04-2018

Hotel Jugoslavija est un essai documentaire. Le réalisateur Nicolas Wagnières, d’origine yougoslave par sa mère mais né et ayant vécu en Suisse, interroge ce qu’a pu être « l’identité yougoslave », ce qu’elle peut encore signifier aujourd’hui.

La Yougoslavie n’existe plus depuis presque quinze ans, mais les traces de cette identité restent bien présentes en Serbie et à Belgrade. L’Hôtel Jugoslavija, hôtel mythique des années septante jusqu’à sa fermeture au début des années 2000, a été l’emblème et le témoin des différents moments qui ont façonné le pays : de la Yougoslavie de Tito à la Serbie de Milosevic ; du socialisme au libéralisme corrompu. Aujourd’hui, il hante encore le paysage belgradois comme un miroir tendu à une Serbie en quête de nouveaux repères.

En explorant les espaces du bâtiment à différentes époques, en sondant la mémoire de ceux qui l’ont habité ou l’habitent encore, le réalisateur crée un espace-temps singulier d’où émergent une forme d’inconscient collectif ainsi qu’une part de sa propre identité.

Hotel Jugoslavija    
A voir au Zinema à Lausanne jusqu’au 10 avril à 18:00

Magazine