Lau­sanne 64, ré­no­va­tion des an­ciens ate­liers Mayer & Sout­ter, à Re­nens

Distinction de l'Ouest 2022: Lauréat

Date de publication
27-11-2022
Cedric van der Poel
Codirecteur d'espazium.ch, espace numérique des éditions pour la culture du bâti

Ce projet aborde une thématique récurrente posée par la désindustrialisation de l’Ouest lausannois et les exigences énergétiques et environnementales actuelles: celle de la sauvegarde et de la réanimation d’un patrimoine architectural et historique.

En 1964, l’architecte Jean-Marc Lamunière réalise deux bâtiments industriels pour le compte des entreprises de reliure Mayer & Soutter et des Imprimeries Réunies de Lausanne (IRL) qui décident en 1961 de délocaliser leur production à Renens, entre les voies CFF et la rue de Lausanne. Utilisé sans modification substantielle jusqu’à la faillite en 2004 de l’entreprise Mayer & Soutter, le bâtiment le plus au nord connaît alors une période d’errance, sans affectation fixe et sans entretien, menaçant l’avenir de ce témoin architectural.

En 2017, il est racheté par Procimmo Swiss Commercial Fund 56 qui souhaite y implanter de nouvelles entreprises du secteur tertiaire et mandate le jeune bureau lausannois Projet-co. Spécialisé dans la rénovation, le bureau se lance dans une stratégie radicale basée sur une rénovation à l’identique de l’enveloppe et la transformation intérieure des anciens ateliers. Il se fonde pour cela sur des travaux de recherche, d’analyse et d’inventaire. La façade et la toiture sont renouvelées dans leur globalité. À l’image des panneaux de façade Thermolux – éléments distinctifs du projet de Jean-Marc Lamunière –, chaque composant est reconstruit via une reproduction des détails d’assemblage et des matériaux initiaux.

Le jury a tout d’abord souhaité récompenser la sensibilité et le courage du maître d’ouvrage pour sa démarche patrimoniale volontaire. En effet, classé en note 3 au recensement cantonal, le bâtiment aurait pu connaître des transformations beaucoup plus profondes qui lui auraient fait perdre son identité et sa valeur historique. Ensuite, le jury a été tout particulièrement enthousiasmé par le travail du bureau Projet-co qui, par un processus exemplaire et d’une extrême précision, a démontré avec ce projet que le patrimoine moderne d’après-guerre est tout à fait capable de répondre aux besoins sociaux, environnementaux et productifs actuels – le bâtiment est aujourd’hui entièrement occupé – tout en continuant à raconter l’histoire constructive d’une époque. 

Lieu: Rue de Lausanne 64, 1020 Renens

Maître d’ouvrage: Procimmo Swiss Commercial Fund 56

Maître d’Œuvre: Projet-co, Lausanne

Mise en service: Juillet 2021

Projet: Rénovation de l’enveloppe, transformation et mise en conformité des parties communes et techniques et aménagements extérieurs

Photographies

 

Thomas Brasey, photographe né en 1980, vit et travaille à Lausanne. Après une thèse en chimie organométallique à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (2002-2006), il renonce à percer les secrets de la matière et se tourne vers la lumière. Il entame alors un bachelor en photographie à l’École cantonale d’art de Lausanne (2007-2011). Il développe depuis sa vision de l’approche documentaire. Ses travaux ont fait l’objet de plusieurs publications, ainsi que d’expositions en Suisse et à l’étranger. En parallèle de sa démarche artistique, il poursuit une activité commerciale axée sur la photographie d’architecture, et dispense des cours au Centre d’enseignement professionnel de Vevey.