Ma­té­riaux bio­sour­cés

TRACÉS 2020 04

10,00 CHF
Print Date
04-03-2020

Dans ce numéro, TRACÉS explore les possibilités constructives offertes par les matériaux biosourcés, l’inventivité esthétique que recèle leur usage et le pouvoir émotionnel de la matière.

Articles principaux

Matériaux biosourcés: la Suisse en quête d’une filière, éditorial de Stéphanie Sonnette

Construire en fibres végétales: vers une « modernité frugale»?, Stéphanie Sonnette
Après le TERRA Award en 2016, premier prix mondial des architectures en terre crue, amàco et Dominique Gauzin-Müller poursuivent leur entreprise de valorisation des matériaux «pauvres, ordinaires, déconsidérés». Reprenant le même dispositif – un prix, une exposition itinérante exhaustive et très didactique, un ouvrage –, le FIBRA Award, premier prix mondial des architectures contemporaines en fibres végétales, s’intéresse aux possibilités constructives des plantes à croissance rapide, capables de stocker de grandes quantités de carbone, et en présente de très beaux exemples.

L’alternative Pittet, Stéphanie Sonnette
En Suisse, de nombreuses entreprises s’intéressent aux filières locales et naturelles. Parmi celles-ci, Pittet artisans expérimentent depuis plus de 25 ans des méthodes et des processus originaux de mise en œuvre de matériaux naturels, pour rénover et construire des bâtiments écologiques et économiques. Rencontre avec Sébastien et Pascal Pittet, et Marco Viviani, professeur à l’Institut de l’ingénierie du territoire (INSIT) de la HEIG-VD, avec qui ils collaborent depuis plusieurs années pour tester et valider leurs solutions.

La face cachée de la Tour 2 du Groupe Roche à BâleLaurent Pitteloud
On envisage rarement un bâtiment sous l’angle de ses fondations. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il est question du plus haut édifice de Suisse. Elles constituent pourtant un véritable projet dans le projet, dont les défis ne relèvent pas uniquement de la géotechnique. Ils concernent bien davantage le voisinage avec des bâtiments et des installations sensibles du groupe pharmaceutique bâlois, où tout dommage ou trouble au bon fonctionnement est susceptible d’entraîner de lourdes conséquences financières.