Sta­bi­li­sa­tion rive droite – Arve

Travail de Bachelor de la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève

Date de publication
13-01-2019
Revision
14-01-2019

À l’ouest de Chamonix, l’Arve affouille sa rive droite sur une longueur de 200 m et menace de détruire une route départementale. Dans une étude très complète, Gaspard Baudrenghien propose deux solutions pour consolider les berges avec, d’une part, un enrochement disposé au pied de la berge et des plantations juste au-dessus et, d’autre part, un système de caissons en bois végétalisé, qui supporterait une piste cyclable. Un relevé minutieux de l’état actuel a précédé l’élaboration de ses propositions. De même, il présente dans le détail les bases sur ­lesquelles repose son dimensionnement. Gaspard Baudrenghien s’attache aussi soigneusement à prendre en considération la faune, la flore, l’hydraulique et le caractère durable de l’ouvrage. Grâce à une construction discrète, l’insertion dans l’environnement est pleinement réussie. Gaspard Baudrenghien peut même recourir à un essai hydraulique pour vérifier certaines parties de ses résultats. La variante avec l’enrochement est testée en laboratoire.

Découvrez tous les autres projets nominés et récompensés ici.

 

Étiquettes