Burri, Tà­pies, Ra­vanne: bru­ta­lisme pauvre au couvent des Ca­pu­cins

Découverte du patrimoine

Restauré en 2018 par la Bourgeoisie de Sion, le monument unique est ouvert aux visites.

Date de publication
28-11-2019

Dans la sacristie, l’artiste catalan Antoni Tàpies crée des vitraux avec du tissu, une simple étoffe qui rappelle le manteau fruste des Capucins. Les moines font vœu de pauvreté ; comme tous les ordres franciscains, on les appelle les «cordeliers», car ils portent une simple corde en guise de ceinture. Dans le Chœur des Pères, en lieu et place des vitraux, se trouve une sorte de bâche de plastique qui semble avoir été brûlée par les cierges situés au-dessous. Il s’agit d’une œuvre d’Alberto Burri, l’une des plus poignantes du couvent. Dans l’abside, où trône traditionnellement l’effigie d’un Christ en croix, l’artiste a exposé les plaies et les brûlures d’une membrane plastique. Elles évoquent les stigmates ou simplement la douleur, la déchirure.

Le plastique d’emballage, omniprésent dans l’après-guerre, devient le matériau pauvre par excellence. Docteur et chirurgien de formation, Burri sait manipuler le scalpel, déchirer les membranes, les peaux. Après les variations de déchirures de toiles qui traversent les années 1960, Burri travaille au chalumeau dans sa série des Combustioni (aujourd’hui conservée au musée Guggenheim à New York). Il s’en prend au plastique, crée des cloques monstrueuses qui finissent par éclater.

La transformation du couvent des Capucins (1962-1968) a conduit à un monument d’art total mêlant les restes de l’édifice médiéval, l’esthétique brutaliste, la quête de l’espace «ineffable» d’un disciple de Le Corbusier (Mirco Ravanne1) aux contributions d’artistes de l’Arte povera. Le couvent a été restauré en 2018 par la Bourgeoisie de Sion. Il peut être visité le samedi ou sur demande pour les groupes. Dix billets sont offerts aux premiers qui commandent une visite en indiquant: «MERCI TRACÉS».

Note

1 Mirco Ravanne architecte-designer, sous la direction d’Angelica Diamantis, Lausanne : Acm – EPFL, 1998.

Visites guidées

Les samedis / 16.00 - Couvent des Capucins, Sion
Pour plus d'informations: info@siontourisme.ch 

Magazine