Aug­men­ta­tions ex­cep­tion­nelles du prix des ma­té­riaux

Le renchérissement actuel considérable de certains matériaux révèle les faiblesses des méthodes indexées pour le calcul des variations de prix. Mais l’application ciblée de la méthode dite des pièces justificatives permet de pallier le problème.

Date de publication
18-01-2022
Roger Wälchli
président de la commission SIA 120 Procédures de calcul du renchérissement, info@waelchli-baumanagement.ch

Lors de la séance du 26 octobre 2021, différentes organisations – dont Holzbau Schweiz et la Société Suisse des Entrepreneurs – ont attiré l’attention de la Commission SIA 120 Procédures de calcul du renchérissement sur la forte augmentation du prix de nombreux matériaux depuis le début de l’année. Cela touche en particulier le bois, l’acier, les tubes en matière synthétique, les panneaux d’isolation et les pierres naturelles travaillées. De subites fluctuations de prix de plus de 50% ne sont pas si rares. En effet, une situation similaire s’est déjà produite en 2008/2009 – à cette époque, les prix de l’acier étaient particulièrement instables.

La représentativité des indices par rapport au marché

L’application de méthodes de calcul indexées pour établir les variations de prix dues au renchérissement selon les normes SIA 122 Procédure selon la méthode paramétrique, SIA 123 Procédure selon l’indice des coûts de production et SIA 125 Variations de prix des prestations des entrepreneurs généraux et totaux a montré que quelques-uns des indices de prix de la KBOB employés pour calculer lesdites variations ne représentaient pas correctement la situation actuelle du marché pour certains produits. Et ce, pour deux raisons: la première est qu’un indice pondère et englobe une diversité de matériaux qui présentent parfois une évolution divergente au niveau des prix. La seconde vient du fait que les différents niveaux de traitement des composants matériels peuvent adopter des évolutions contradictoires ou cumulées qui faussent l’indice de renchérissement. Par exemple, la rubrique «pierres naturelles travaillées» englobe à la fois des produits accusant un renchérissement accéléré et d’autres qui voient leur prix diminuer. Les fluctuations de prix de certains produits peuvent dès lors fortement s’écarter de l’indice de référence.

L’application de la norme SIA 124 est recommandée

Lors d’une réunion extraordinaire qui s’est tenue début décembre 2021, la commission SIA chargée du renchérissement a prié la Conférence de coordination des services de la construction et des immeubles des maîtres d’ouvrage publics (KBOB) de rechercher, en collaboration avec l’Office fédéral de la statistique, des moyens d’obtenir des indices de prix des matériaux plus précis pour les groupes de produits sensibles aux fluctuations. En attendant, la commission SIA 120 adresse la recommandation suivante aux parties contractantes: si l’application de procédures de calcul indexées se traduit par un important préjudice financier pour l’une des parties, il convient de recourir à la norme SIA 124 Procédure selon la méthode des pièces justificatives. Celle-ci reflète au plus près les variations sur les matériaux dont le prix est volatil. Cela implique certes un surcroît de travail notable pour les parties contractantes, mais leur garantit en retour une compensation équilibrée du renchérissement