L'Office fédéral de la culture lance un concours d'idées pour l'année européenne du patrimoine culturel

Comment le patrimoine culturel peut-il renforcer la cohésion sociale? Comment améliorer l'accès au patrimoine? Et, comment peut-il contribuer à la qualité de vie? Telles sont les grandes thématiques proposées par ce concours d'idées.

L'Office fédéral de la culture lance un concours d’idées à l’occasion de l’année européenne du patrimoine culturel. Jusqu’au 25 mars 2018, il est possible de proposer des idées autour des questions suivantes: 

Renforcer la cohésion sociale 
La société est en pleine mutation. Le patrimoine culturel, lui aussi, se recrée constamment et doit sans cesse être réinterprété. Comment la diversité culturelle dont nous héritons peut-elle être mise au service d’une meilleure compréhension mutuelle et d’une plus forte cohésion sociale dans un environnement dynamique?

Promouvoir la participation
Le patrimoine culturel ne peut être sauvegardé et ne peut évoluer que s’il est utilisé et vécu. Quelles nouvelles formes d’appropriation imaginer? Comment améliorer l’accès au patrimoine? Comment impliquer plus de monde dans les processus de décision et de conception? Comment favoriser la participation démocratique?

Améliorer la qualité de vie
Comment le patrimoine culturel contribue-t-il concrètement à un environnement où il fasse bon vivre? Comment rendre cette contribution plus tangible?

Mieux communiquer
Le patrimoine culturel est en principe l’affaire de tous. Tout le monde y est confronté au quotidien, tout le monde exerce une influence sur lui, il est pour tous une source de plaisir ou, parfois, de mécontentement. Pourtant, les arguments et interventions des milieux spécialisés et les manifestations qu’ils proposent ne touchent qu’un petit nombre de personnes. Comment communiquer de façon intéressante et efficace sur la thématique, pour les publics de tous âges et de tous niveaux de formation? Comment susciter les débats et permettre les rencontres?

Les participants ont jusqu'au 25 mars pour proposer leurs idées. Toutes celles et ceux qui soumettront une idée seront invités à une fête à Berne le 4 mai 2018. Les lauréates et lauréats désignés par le jury du concours recevront en outre un Pass Musées, et la garantie que leur idée aura des effets concrets dans la réalité. En mai 2018, un concours de projets sera lancé sur la base des idées primées.

Toutes les informations sur www.patrimoinepourtous.ch 

Jury
Ivo Adam est une des figures de proue de la gastronomie suisse. Ce chef qui a conçu et développé plusieurs établissements gastronomiques, a reçu de nombreuses distinctions. On lui doit plusieurs livres de cuisine primés et son émission de TV «Schwiizer Chuchi mit Ivo Adam», sur la chaîne SRF1, a permis aux téléspectateurs de découvrir des spécialités culinaires de la Suisse entière. Au printemps 2016, il a repris la direction du Kultur-Casino de Berne.

Tania Chytil est journaliste et productrice à RTSdecouverte.ch. Elle réalise en outre, pour RTS Radio Télévision Suisse, des émissions spéciales sur des thématiques d’actualité. Mère de cinq enfants, elle est experte dans l’art de présenter des sujets complexes de façon attrayante et accessible.

C’est à l’âge de 15 ans que Masha Dimitri a entamé sa formation artistique à l’Ecole de cirque de Budapest et à la Scuola Teatro Dimitri de Verscio. A l’issue de cette formation, elle a été engagée dans le monde entier, comme artiste ou comme metteuse en scène, notamment au Cirque du Soleil, au Big Apple Circus (New York), au Cirque Knie et au Cirque Monti. Artiste polyvalente, Masha Dimitri est aujourd’hui metteuse en scène et chorégraphe, tout en continuant de se produire sur scène.

Dennis Lück est Chief Creative Officer à l’agence Jung von Matt an der Limmat. Il compte parmi les personnalités les plus créatives de la branche publicitaire en Suisse et il a reçu de nombreux prix, nationaux ou internationaux, dont plusieurs distinctions du Cannes Lions International Festival of Creativity. Il vient d’être désigné publicitaire suisse de l’année 2017 par le magazine Werbewoche.

Charles Pictet a été associé principal de la banque Pictet & Cie de Genève jusqu’en 2005. Il a ensuite siégé jusqu’en 2013 au conseil d’administration de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). En marge de ses activités professionnelles, Charles Pictet s’est engagé largement pour la culture et le patrimoine culturel, par exemple en tant que membre du comité d’Europa Nostra, la Fédération européenne du patrimoine culturel.

Salomè Vogt travaille depuis mai 2015 à Avenir Suisse, où elle est responsable d’Avenir Jeunesse. Auparavant, elle a été collaboratrice des entreprises Travelhouse et Almog S.à.r.l.; elle a aussi travaillé comme bénévole pour la Croix-Rouge Jeunesse suisse. Elle est titulaire d’un master en sciences politiques à l’Université de Zurich, avec, comme branches secondaires, le droit et les études genre. Elle œuvre en faveur de la possibilité pour les jeunes de participer aux débat actuels.

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive