Réalisation d'un complexe sportif pour la Commune de Broc (FR)

Concours de projets à un degré en procédure ouverte, ayant pour objet la création d'un nouveau complexe sportif regroupant une salle de sport double, des vestiaires et une buvette sur la commune de Broc dans le canton de Fribourg.

Jury non professionnel

  • Stéphane Sudan (syndic de la commune de Broc, Président)
  • Isabelle Sudan (conseillère communale à Broc, Vice-présidente)
  • Yan Schorderet (conseiller communal à Broc)
  • Claude Cretton (conseiller communal à Broc)

Jury professionnel

  • Roger Gut (architecte HES, Berne)
  • Jacqueline Pittet (architecte EPFL/SIA/FAS, Lausanne)
  • Eric Frei (architecte EPFL/SIA/FAS, Lausanne)
  • Samuel Enjolras (architecte paysagiste hepia/Fsap, Chavannes- près-Renens)
  • Jacques Dorthe (ingénieur civil, Bulle)
  • Yves Grandjean (architecte HES/AFMC, Bulle)

Maître d'ouvrage

Commune de Broc


Organisateur technique du concours

Atelier d'Architecture A3, Bulle

Objectifs et projet lauréat (extraits du rapport du jury)

La commune de Broc veut répondre aux besoins présents et futurs en matière d’infrastructure sportive de l’école primaire du village et des sociétés locales.

L’objectif est de créer un complexe sportif et de détente qui réunira les éléments existants autour d’un nouveau bâtiment. Celui-ci offrira de nouveaux espaces utiles à l’ensemble du site.

L’utilisation du bois est souhaitée.

Les concurrents ont dû proposer un réaménagement du site complet, la piscine et les terrains de football restant en place, le nouveau volume du complexe doit regroupé la salle de sport double, les vestiaires et une buvette.

Les aménagements doivent lier les différents éléments en développant une harmonie du site et de son environnement. L’implantation et l’impression d’ensemble doivent être soigné, la plaine des Marches, avec le Château d’en Bas et la chapelle des Marches étant visible depuis le bourg de Gruyères. La mise en service est prévue pour la rentrée scolaire 2021.

Elytres

Le projet Lauréat de l'équipe formée par deillon delley architectes, ASP landschaftsarchitekten et MGI Partenaires Ingénieurs Conseils s’inscrit dans la dimension de la plaine des Marches, avec une attitude respectueuse vis-à-vis des éléments constituants du paysage (les 3 clochers, la Sarine), par une implantation au plus proche de la Sarine dégageant à l’est une continuité d’espaces ouverts propre à la plaine.

Il propose une ambiance générale qui fait référence au passé alluvionnaire du site, par la mise en place de plantations d’arbres en bosquet s’inspirant de la végétation de rive sous laquelle s’organisent les espaces extérieurs.

Par un traitement topographique assez fin, le bâtiment s’élève à la cote retenue sans rupture au nord. Il émane une grande fluidité des parcours entre le bâtiment, le parking et l’espace de jeux qui sont facilement accessibles à toutes personnes de toutes conditions.

(...)

L’organisation générale englobe la totalité des programmes demandés dans un ensemble cohérent et fluide. Les sous-espaces (terrains de pétanque, aire de jeux) sont conviviaux et bien pensés, propices à leur usage. Le modelage du terrain donne une réelle qualité aux espaces collectifs, favorisant les jeux et les rencontres. Les dimensions choisies pour le terrain multisport ne sont pas optimales.

Le bâtiment est placé au sud de la piscine, contre celle-ci, le long du sentier qui conduit à la passerelle sur la Sarine. Il se pose à la même hauteur que l’entrée de la piscine, intégrant de fait celle-ci aux nouveaux aménagements.

(...)

Le bâtiment est composé d’un corps bas et étendu, surmonté d’un volume haut contenant la double salle de sport. Sa dimension et sa volumétrie s’adressent à l’échelle de la vaste étendue de la plaine des Marches.

Le plan se caractérise par des strates juxtaposées, dans lesquelles chaque partie du programme trouve sa place. A l’extrémité est, la buvette s’ouvre dans trois directions, vers le boulodrome au nord, vers les tennis à l’est et vers les terrains de foot au sud.

Un espace extérieur couvert traverse le bâtiment dans toute sa largeur et débouche sur les terrains de foot au sud. En plus d’être un hall de distribution pour les vestiaires intérieurs et extérieurs, il offre des fonctionnalités supplémentaires, comme celle d’un grand vestibule d’accueil, offrant un potentiel de développement futur qui va au-delà des exigences du programme, et qui s’adresse à d’autres activités sportives ou de loisirs (joggeurs, randonneurs, cyclistes). Cet espace se retourne le long de la façade sud pour servir de terrasse couverte à la buvette.

Des volets coulissants permettent d’ouvrir les façades au gré des relations souhaitées avec l’environnement et des configurations d’exploitation, conférant au bâtiment son caractère public.

Les accès à la salle de sport et à la buvette sont bien différenciés, ce qui permet une exploitation indépendante de ces locaux.

Le fonctionnement des vestiaires est particulièrement bien résolu, avec des accès strictement extérieurs et intérieurs. La salle de sport est de plein pied, avec un local d’agrès facilement accessible et une galerie à l’étage réservée au seul usage des spectateurs. Les agrès suspendus et le rideau de séparation des salles sont bien intégrés entre les poutres du plafond. Le jury apprécie la typologie et la rigueur du plan qui découlent d’une réflexion approfondie sur les besoins d’un complexe sportif et sa flexibilité d’utilisation ; il émane de cette proposition une véritable ambiance sportive et collective.

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive