Prix SIA Master Architecture 2017: «Museum der Moderne, frame Salzburg»

Projet de Lisa Chiappini

Diplôme de Master de l'Accademia di architettura di Mendrisio | Professeur Aires Mateus

Le site du projet se caractérise par la forte présence de la colline rocheuse de Monchsberg qui marque une frontière claire entre le niveau de la ville et le niveau du parc.

L'idée du projet est de travailler dans cette zone particulière et de fournir une progression verticale de la façade urbaine fusionnée de façon croissante avec la nature en utilisant le côté rocheux de la colline comme façade pour le nouveau musée.

Le projet produit une stratification verticale: 

  • Un premier niveau urbain et artificiel est formé par les maisons existantes;
  • la second niveau voit coexister la nature et l'artifice;
  • et le dernier niveau est celui de la nature intacte.

L'ambition du projet est que le nouveau musée de la ville de Salzbourg ne soit pas seulement une séquence d'espaces d'exposition mais également une expérience de la ville par l'espace, sa matérialité, sa vue et le grand paysage. Le nouveau musée se développe comme un itinéraire à travers la colline qui relie la ville au parc.

Le niveau des accès se compose d'espaces publics avec foyer, restaurant, salle de lecture, librairie et une salle multifonctionnelle. Il est possible d'y accéder par des ascenseurs indépendants du musée.

Le projet a une double spatialité: les espaces d'exposition sont définis par d'autres espaces de services.

Le Musée développe des volumes purs et isolés reliés entre eux par un système d'escaliers disposés longitudinalement et qui définissent le parcours du visiteur. Ce dernier se déplace d'espaces étroits à de grands espaces, d'espaces comprimés à des espaces verticaux, d'espaces purs et isolés à des espaces communicants.

(extraits des planches de présentation)

Informations pratiques

Distinction décernée depuis les années 1960 par la SIA, le Prix SIA Master Architecture récompense chaque année des travaux de fin d’étude soutenus dans l’une des trois hautes écoles universitaires que sont l’Accademia di architettura di Mendrisio (AAM), l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la Eidgenössische Technische Hochschule Zürich (ETHZ). Entre 80 et 130 projets de master sont soutenus annuellement (deux sessions d’examens pour l’EPFZ, une seule pour l’EPFL et l’AAM). Pour chaque session d’examens, le jury est formé de six architectes: le président de la société spécialisée «architecture et culture» (A&C), un représentant de chacune des régions linguistiques de cette même société, un représentant du groupe professionnel architecture de la SIA et un représentant de la section locale de la SIA du canton où se trouve la haute école universitaire. 

Tous les travaux ont été évalués par le jury à partir des critères suivants: qualité urbanistique et intégration au contexte, qualité architecturale et traitement des détail, clarté du parti, exhaustivité du rendu et aptitude à la collaboration au sein d'un bureau d'étude. 

Pour une vision d'ensemble des projets lauréats, consultez notre e-dossier consacré à ce prix. 

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive