Prix SIA Master Architecture 2017: «Idea Store»

Un projet de Kai Peter

Un diplôme de Master de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich | Professeur Marc Angélil

Le terrain de l’Idea Store est une parcelle située au cœur de Zurich, dans le 5e arrondissement. Le terrain forme la limite entre un quartier résidentiel et un quartier industriel. Deux lignes ferroviaires sur deux niveaux qui partent de la gare centrale de Zurich et franchissent un viaduc du 18e siècle se subdivisent juste avant la parcelle et délimitent celle-ci sur les côtés nord-est et sud-ouest.

Un concours organisé en 2004 a permis de donner une nouvelle affectation au viaduc. La plus basse des deux lignes ferroviaires a été désaffectée et transformée en un chemin piétonnier surélevé dénommé Lettensteig qui relie désormais le parc de quartier Josefswiese à l’espace de détente Oberer Letten. Les arcades situées sous le viaduc ont été transformées pour recevoir différentes affectations commerciales. Elles débouchent sur le marché couvert, une construction assez grande logée entre les deux viaducs qui se séparent.

Ce projet complète cet axe et le poursuit jusqu’au Sihlquai, où il débouche sur une passerelle qui surplombe la Limmat vers Wipkingen.Toute la parcelle entre les deux lignes ferroviaires est ainsi comblée sur le modèle du marché couvert.Le remblai actuel qui supporte la ligne de chemin-de-fer est démoli et remplacé par une structure qui jaillit du bâtiment qui fait l’objet du projet. Cet emplacement forme une nouvelle halte sur la promenade.

Au sud, le bâtiment se prolonge sous le Lettensteig existant et ménage également un passage et une zone de livraison pour l’Idea Store. Par l’ouverture des deux côtés, le bâtiment crée un nouveau contexte urbain.

Le rez-de-chaussée est conçu comme un socle massif qui supporte l’étage filigrané ainsi que le toit. Une vision moderne des arcs y est reproduite.Tandis que les espaces intermédiaires entre les arcs sont résolument massifs le long de la façade nord-ouest afin de supporter la ligne de chemin de fer, ils sont spacieux dans le reste de l’ouvrage. Cela permet d’y accueillir non seulement les espaces à usage auxiliaire, mais aussi les escaliers et les ascenseurs.

La fonction du silo existant demeure préservée et traverse le bâtiment à tous les étages. Les ateliers se trouvent dans les espaces insérés sous les arcades.

L’espace intérieur du rez-de-chaussée est utilisable de multiples manières grâce à la portée importante des arcs et aux ouvertures orthogonales. Sur la façade sud-est se trouve la bibliothèque.

L’étage est maintenu dans une structure supports-dalles générique filigranée qui contraste avec l’aspect massif du socle. Toutes les fonctions y sont agencées autour de deux axes centraux qui renferment le silo découpé, l’espace d’exposition adjacent et un amphithéâtre central. Perpendiculairement à eux se déploient des couloirs d’accès dont la forme est inversée par rapport aux espaces intermédiaires massifs entre les arcs du rez-de-chaussée. L’abaissement du plafond qui surplombe ces couloirs d’accès limite l’espace là où une hauteur de plafond n’est pas absolument nécessaire et crée en même temps des impostes pour les pièces adjacentes.

(extraits des planches de présentation)

Informations pratiques

Distinction décernée depuis les années 1960 par la SIA, le Prix SIA Master Architecture récompense chaque année des travaux de fin d’étude soutenus dans l’une des trois hautes écoles universitaires que sont l’Accademia di architettura di Mendrisio (AAM), l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la Eidgenössische Technische Hochschule Zürich (ETHZ). Entre 80 et 130 projets de master sont soutenus annuellement (deux sessions d’examens pour l’EPFZ, une seule pour l’EPFL et l’AAM). Pour chaque session d’examens, le jury est formé de six architectes: le président de la société spécialisée «architecture et culture» (A&C), un représentant de chacune des régions linguistiques de cette même société, un représentant du groupe professionnel architecture de la SIA et un représentant de la section locale de la SIA du canton où se trouve la haute école universitaire. 

Tous les travaux ont été évalués par le jury à partir des critères suivants: qualité urbanistique et intégration au contexte, qualité architecturale et traitement des détail, clarté du parti, exhaustivité du rendu et aptitude à la collaboration au sein d'un bureau d'étude. 

Pour une vision d'ensemble des projets lauréats, consultez notre e-dossier consacré à ce prix. 

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive