Places genevoises

La livraison récente de la dernière tranche de la place du Vélodrome et de la place des Grottes et l’attribution du MEP pour l’espace public autour de la future gare souterraine de Cornavin marquent une nouvelle étape dans la politique de mise en valeur des espaces publics menée depuis plus de dix ans par la Ville de Genève.

Place après place, le paysage public genevois se redessine, sans ostentation, dans un esprit de simplicité, voire avec une certaine austérité, privilégiant les qualités des espaces existants, la fonctionnalité et la liberté des usages.

Les espaces revisités dans ce numéro semblent ainsi parvenir à résoudre les tensions qui tiraillent généralement les aménagements des grands centres urbains : entre désir très métropolitain d’attractivité et d’embellissement de la ville, et volonté plus pragmatique de répondre aux besoins des habitants des quartiers. En sera-t-il de même du futur « super espace public » qui se profile autour de l’infrastructure métropolitaine de la gare Cornavin?

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive