Paysage, lieu du temps

Les forces à l’œuvre dans le paysage et son architecture

«Lorsque nous détruisons un paysage nous sommes un peu plus perdus, car notre rapport au temps, et donc avec nous-mêmes, s’en trouve appauvri et comme effiloché» affirme le poète-écrivain Giorgio Todde. Face à une société effrénée où tout le monde veut gagner du temps, alors que le réel défi consisterait à gagner un autre rapport au temps, cet ouvrage tente de calmer le jeu en repositionnant les fondements d’une pensée de l’espace développée à partir du paysage et de son architecture. Dans ce contexte, l’auteur tisse des échanges privilégiés avec les travaux de l’Agence Latz+Partner. Temps et histoire, corps et tactilité, lieu et parcours, matériaux et restes, sol et profondeur, accueil et ouverture, seuils et limites ainsi qu’avenir du paysage postindustriel sont autant de thématiques alimentant une réflexion autour de cette pensée de l’espace et du projet. Cette approche spécifique prend ses distances du chant des sirènes et des éblouissements passagers qui nous guettent à tout moment. S’opposant à l’effilochement regretté par Todde, les points d’ancrage proposés dans cet ouvrage permettent d’appréhender les forces qui agissent sur l’espace des hommes et concourent à sa transformation. L’auteur montre par cet essai qu’il appartient au groupe restreint de ceux qui écrivent à la fois sur le paysage et sur l’architecture, et dont les réflexions contribuent au nécessaire rapprochement des deux versants d’une même pensée.

Références

Couverture de l'ouvrage

Paysage, lieu du temps, Les forces à l’œuvre dans le paysage et son architecture
Giordano Tironi 
PPUR, Coll. Architecture, Lausanne, 2016 / CHF 62.50

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive