Mamco: année "pléthorique"

Le fondateur et directeur du Musée d'art moderne et contemporain de Genève Christian Bernard quittera ses fonctions fin 2015. L'occasion de mettre sur pied une foule d'événements, aussi bien dans que et hors les murs. Et même sur les Mouettes genevoises.

Dix expositions dans et hors les murs du Musée d'art moderne et contemporain de Genève (Mamco), neuf publications prévues: l'année sera "pléthorique", a annoncé Christian Bernard le 14 janvier lors d'une conférence de presse. Fin 2015, le directeur de l'institution quittera le musée qu'il dirige depuis sa fondation il y 20 ans. 
L'année 2015 commence avec la réouverture de Be Good! Be Bad! Just Be!, de Sylvie Fleury. Créée pour la rétrospective consacrée à l'artiste genevoise fin 2008, cette grotte a été reconstruite en résine, un matériau plus solide que le polystyrène utilisé pour l'oeuvre originale. 
Le Mamco fêtera ensuite le 1.000.052e anniversaire de l'art. En 1963, Robert Filliou écrivait dans son "Histoire chuchotée de l'art" que l'art est né un 17 janvier, il y a un million d'années. L'événement sera marqué samedi par des lectures, performances d'artistes et présentations d'oeuvres sur les bateaux des Mouettes genevoises. 

Musée itinérant 
Le Mamco poursuivra son programme d'expositions hors les murs. Il rendra hommage aux collections publiques genevoises dès le 27 février au Musée Rath. Dès le 23 avril, le collectif Le Gac-Jean Pleinemer transformera le Musée de Carouge en appartement atelier. Et quatre photographes contemporains présenteront la disparité des lieux de culte dès le 29 avril, au Musée international de la Réforme. 
Toujours dans l'idée d'aller à la rencontre d'un public plus large, le Mamco concrétise cette année son projet de musée itinérant. Conçu par l'artiste Fabrice Gygi, Le Voyageur sera inauguré le 14 mars à Dardagny, un village de la campagne genevoise. Les deux modules seront ensuite installés au Lignon puis à Cologny. 

Sélection d'un successeur 
Enfin, Christian Bernard va clore le cycle Des histoires sans fin, entamé fin 2013. Trois séquences d'expositions sont en préparation. Celle de printemps commencera le 17 février. 
Le processus de sélection du futur directeur est en cours. Selon M. Bernard, cinq candidats figurent au deuxième tour. Son successeur dirigera le musée dès 2016, après deux ou trois mois de passage du témoin. S'il accompagne le processus, le directeur affirme ne pas avoir de droit de regard. La directrice adjointe et conservatrice en chef Françoise Ninghetto quittera aussi le musée au début de 2016.

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive