Nouveau musée d’ethnographie, Genève (GE), 2014 - L'épopée MEG

Nouveau musée d’ethnographie, Genève (GE), 2014

Parmi la cinquantaine de projets concurrents lors du concours pluridisciplinaire lancé en 2007 pour la réalisation du nouveau musée d’ethnographie de Genève, le MEG, c’est une proposition des architectes zurichois Graber Pulver qui a séduit par sa radicalité formelle ainsi que sa capacité à répondre aux principales objections quant à l’édification sur la parcelle.

Deux tiers des 7000 m2 que compte le nouveau bâtiment sont souterrains. Le principe permet de ne pas altérer l’aspect du site, mais aussi de générer un vaste espace d’exposition dépourvu de lumière naturelle, propice aux variations scénographiques. La mise en souterrain d’une partie du programme a libéré une place publique flanquée d’un jardin agrémenté de quelques bancs.

Le volume hors terre délimite clairement le front de la rue des Bains et complète le U formé sur la parcelle par le bâtiment existant du MEG, l’école et le restaurant scolaire. Avec son toit à double pente vertigineux revêtu d’aluminium anodisé, il fait office de signal dans la rue, et a aussi fonction d’accueil du public. Au rez-de-chaussée : hall d’entrée monumental, cafétéria et boutique. Plus haut, des ateliers de médiation et une bibliothèque aux allures de chapelle, qui abrite quelque 45 000 ouvrages et des coins lecture, ateliers de restauration et de médiation. Le musée accueille aussi un cinéma de poche, une salle de musique, une salle polyvalente d’une capacité de 250 personnes et deux salles de séminaire.

Le programme exigeait que l’espace d’exposition soit dépourvu de piliers porteurs : la dalle du premier sous-sol est donc suspendue à l’étage supérieur, ce qui permet de libérer les 2000 m2 de la boîte noire du niveau –2. Cette dernière peut être divisée en deux ou trois parties. Depuis l’ouverture, elle a été séparée en deux parties égales, l’une accueillant l’exposition temporaire, la seconde l’exposition permanente.

Articles en lien

Le MEG, un outil remarquable - Jacques Hainar, Pauline Rappaz
L’épopée MEG - Article complet - Pauline Rappaz

Données du projet

Maître d’ouvrage : Ville de Genève, Département des constructions et de l’aménagement, direction du patrimoine bâti

Architectes : Graber Pulver Architekten
Architecte paysagiste : Hager Partner
Direction des travaux : Atelier coopératif d’architecture et d’urbanisme (ACAU)
Spécialiste de façade : Mebatech
Ingénieurs civils : Weber + Brönnimann

Dates : 2010–2014
Surface : 6921 m2 (bâtiment neuf)
Coût : 48 mio fr. (CFC 2), 68 mio fr. (CFC 1-9)

DOSSIER DRA IIII

Retrouvez l'ensemble des projets récompensés dans notre dossier spécial DRAIIII

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive