Bâtiments en bref: Locatif social – Beaumont (F)

Low-Tech

A Beaumont (Ardèche), un projet d’habitat évolutif dans un village en perte de vitesse aura permis de réinventer ­l’habitat social en milieu rural.

 Initié par une petite commune vieillissante, désireuse d’attirer de nouveaux résidents, le projet de Patrick Bouchain prévoit la construction de maisons évolutives. Une enveloppe avec un cœur immédiatement habitable et des parties que le locataire-aménageur peut s’approprier au fur et à mesure. Reposant sur un astucieux bail qui permet à terme de valoriser
les ajouts effectués par les locataires, le ­projet se distingue de ce qui est pratiqué aujourd’hui en France en matière de bail locatif social.

L’intérêt principal du projet, outre la recherche formelle sur une typologie ­ouverte, repose sur l’idée d’un dispositif d’habitation qui mettra des années, peut-être des générations, à être pleinement exploité.

Les maisons de ce projet semblent tenir compte de ce qui n’entre que rarement en considération dans la conception du logement social: l’évolution des besoins de l’habitant au cours de sa vie et la possibilité offerte de modifier son lieu de vie pour y répondre.

Informations générales

PARTICIPANTS AU PROJET
Maître d’ouvrage: Commune de Beaumont
Architecture/direction des travaux et physique du bâtiment: Agence Construire, Patrick Bouchain, Loïc Julienne, Paris
Charpente bois, menuiseries extérieures, isolation, doublages: Charpente Cenoman, Requeil
Couverture, bardages: L’ Atelier du Couzing, Jaujac

BÂTIMENT
Volume: 350–400 m3 par maison
Surface: 100–120 m2 par maison
Essence de bois: pin Douglas (Commune de Beaumont)

DATES
Durée de construction: 2008–2013

COÛTS
Par maison TTC: 180 000 EUR
Coût total HT: 1 .3 Mio EUR 

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive