Le S AM en danger? 

L'Office fédéral de la culture (OFC) vient de rendre son verdict: sur les 35 musées qui ont postulé au concours publique pour l’obtention d’une contribution fédérale, seuls 13 d’entre eux ont été sélectionnés. Le Schweizerisches Architekturmuseum (S AM), l’unique musée consacré à l’architecture en Suisse n’en fait pas partie.

On ne peut que se désoler de cette décision, qui privera à moyen terme le S AM d’un soutien important (300 000 CHF en 2017, 70% de cette somme sera encore versée l’année prochaine) et forcera la direction à trouver de nouvelles sources de financement. Sur la page internet du musée un onglet «Faire un don» offre la possibilité de soutenir le musée à titre privé.
Ce sont des musées dont la réputation est déjà bien établie qui ont été privilégiés par une commission d'experts, qui a estimé que le S AM ne remplissait pas les trois critères: (1) démontrer un rayonnement et une qualité reconnus au niveau national, (2) présenter une collection importante, qui se mesure à son originalité et à sa valeur culturelle pour la Suisse et (3) effectuer un travail de médiation innovant destiné à un large public. Par le passé, l’OFC attribuait une contribution d’exploitation annuelle à sept musées. Le choix en revenait au Conseil fédéral et au Parlement, qui désignaient les institutions à soutenir dans le message culture. Il a été prévu dans l’actuel message culture 2016-2020 un changement de système pour 2018, avec une allocation de contributions d’exploitation aux musées sur la base d’une mise au concours.
Avec la nomination de son nouveau directeur (lire l'article Entretien itinérant avec Andreas Ruby), le musée d’architecture connaît pourtant un rayonnement international en faisant découvrir au grand public les travaux des architectes suisses, en Suisse avec l'exposition SCHWEIZWEIT (lire l'article Schweizweit. Architecture récente en Suisse) comme à l’étranger IN LAND AUS LAND. SWISS ARCHITECTS ABROAD.
En revanche, le S AM ne dispose toujours pas d’une collection importante. Fondé en 1984 comme initiative privée et résolument distincte des écoles, le musée ne possède pas de surfaces de conservation nécessaires à son déploiement. Ses collections sont composées essentiellement d’archives d’anciennes expositions, de témoignages oraux, et de quelques fonds privés d’architectes germanophones. Les récentes collaborations avec les ACM – EPFL, les archives du GTA – ETH et les Archivio del Moderno de l’Académie de Mendrisio n’ont pas suffit à convaincre la commission.
Espérons que les différents dépositaires de fonds d’archives suisses trouvent le moyen de coopérer afin de constituer cette collection d’importance nationale qui fera honneur à la culture du bâti.

www.sam-basel.org/fr/faire-un-don

 

Liste des musées soutenus

  • Aargauer Kunsthaus, Aarau (AG)
  • Musée alpin suisse, Berne (BE)
  • Ballenberg, Musée suisse en plein air, Hofstetten b. Brienz (BE)
  • HeK (Haus der elektronischen Künste Basel), Münchenstein (BL)
  • Laténium, Hauterive (NE)
  • Musée Ariana (Musée suisse de la céramique et du verre), Genève (GE)
  • Musée de l'Elysée, Lausanne (VD)
  • Museo d’arte della Svizzera Italiana, Lugano (TI)
  • Römerstadt Augusta Raurica, Augst (BL)
  • Bibliothèque du couvent de Saint-Gall, St. Gallen (SG)
  • Technorama, Winterthur (ZH)
  • Musée suisse des transports, Lucerne (LU)
  • Vitromusée, Romont (FR)

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive