Le lecteur au cœur de la nouvelle stratégie éditoriale

Editorial du 05-06/2017

Pour avoir été convoquée par le président du conseil d’administration d’espazium AG, Martin Heller, la réunion du jeudi 9 mars avait quelque chose de solennel. Elle regroupait les rédacteurs en chef de TEC21, Tracés, Archi ainsi que les responsables éditoriaux de la plateforme numérique. Visant à établir des points de convergence entre les équipes alémanique, romande et tessinoise, la séance de travail se voulait le début d’un véritable chantier pour mettre en place un fonctionnement plus transversal pour nos trois revues.

Comment faire pour échanger des contenus et développer une stratégie éditoriale nationale autour de la notion de «culture du bâti»? Comment accompagner le développement d’internet sans fragiliser les supports papier, qui assurent aujourd’hui la rentabilité financière des éditions?
Comment s’ouvrir à une échelle nationale et internationale sans affaiblir l’ancrage historique régional, véritable raison d’être de nos revues? Comment faire en sorte que les liens transversaux entre les rédactions, dans un contexte évident de surreprésentation alémanique, ne se fassent au détriment de l’autonomie rédactionnelle des Romands et des Tessinois? Comment faire en sorte que la mutualisation de la production entre des équipes de taille différentes n’efface pas le rayonnement des équipes minoritaires?
Ce type de questionnement, au cœur de la gouvernance helvétique, se pose d’autant plus que l’objet produit par un groupe éditorial n’est autre que du langage.
Compte tenu de la difficulté d’apporter des réponses immédiates à des questions aussi complexes, il a été décidé de prendre le temps qu’il faut afin d’élaborer une nouvelle stratégie éditoriale. Plus important, le choix a été fait de placer le lecteur au cœur de ce chantier. Un questionnaire permettra d’établir l’avis des lecteurs sur les différentes revues de la SIA. Comment elles sont lues, ce qu’on y trouve, ce qui est apprécié, et ce qui fait défaut. 
Loin de servir de caution à des changements décidés d’avance, ce questionnaire devra jouer un rôle déterminant dans l’élaboration d’une nouvelle stratégie éditoriale.

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive