Grand Prix suisse d'art / Prix Meret Oppenheim: Meili & Peter Architekten

Après Luigi Snozzi en 2018 et Peter Märkli ou Philippe Ursprung en 2017, le bureau zurichois Meili & Peter Architekten reçoit le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim

Avec le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim 2019, l’Office fédéral de la culture (OFC) distingue pour la dix-neuvième fois d’éminents créateurs culturels suisses: l’agence d’architecture Meili & Peter, le journaliste culturel Samuel Schellenberg et l’artiste Shirana Shahbazi. Les lauréats recevront leur prix le 10 juin 2019 à Bâle, en même temps que les lauréats des Prix suisses d’art.

Le Grand Prix suisse d’art / Prix Meret Oppenheim est décerné sur recommandation de la Commission fédérale d’art à des personnalités du monde de l’art, de la médiation et de l’architecture, dont le travail est d’une actualité et d’une importance particulière pour la pratique en Suisse de l’art et de l'architecture.

Meili & Peter Architekten - Marcel Meili (né en 1953 à Küsnacht) & Markus Peter (né en 1957 à Zurich)
La pratique exemplaire du duo formé par Marcel Meili et Markus Peter repose sur leur complémentarité. Depuis la fondation de leur premier bureau d’architecture commun en 1987 ils ont créé trois sociétés entre Zurich et Munich, participé à des concours majeurs et réalisé de nombreux projets qui ont consacré leur influence sur le paysage architectural suisse. Leur approche pragmatique de l’architecture se caractérise par une attention portée aux détails, une étude attentive des conditions spécifiques d’utilisation de leurs édifices ainsi que par les innovations techniques et technologiques qu’ils développent sur mesure pour leurs projets. Marcel Meili a étudié à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), où il a par la suite enseigné avant d’y être nommé professeur en 1999. Il a alors notamment codirigé l’institut de recherche Studio Basel avec Roger Diener, Jacques Herzog et Pierre de Meuron. Il a également été professeur invité à la Harvard Graduate School of Design et a enseigné à l’Internationale Sommerakademie Berlin. Markus Peter a effectué un apprentissage de dessinateur en bâtiment avant d’étudier en auditeur libre la philosophie à la Freie Universität Berlin puis d’obtenir son diplôme d’architecte de la Schweizerische Technische Hochschule Winterthur. Après avoir été assistant et professeur invité à l’EPFZ et avoir enseigné à la Summer Academy (design) de Karlsruhe il est devenu professeur à l’EPFZ en 2002.

Samuel Schellenberg (né en 1971 à Zurich, vit et travaille à Lausanne)
Après des études d’histoire de l’art à l’Université de Lausanne, Samuel Schellenberg écrit depuis 2004 pour le quotidien Le Courrier dont il dirige la rubrique culturelle depuis 2008. Le critique d’art met en lumière par le biais de ses enquêtes les tendances et les enjeux de société dont l’art se fait le reflet. Il traite autant de sujets régionaux que nationaux ou internationaux et couvre l’actualité artistique en se consacrant également à des investigations en profondeur, abordant des questionnements tels que la rémunération des artistes, l’égalité hommes femmes dans le monde culturel ou encore la formation artistique et les stratégies professionnelles de jeunes artistes. En donnant de la visibilité à des lieux de création peu connus comme les espaces d’art indépendants et en approchant ses sujets de manière thématique, Samuel Schellenberg permet au lectorat de découvrir une communauté artistique plurielle et contrastée.

Shirana Shahbazi (née en 1974 à Téhéran, vit à Zurich)
Au fil de sa carrière, Shirana Shahbazi a développé une approche singulière du médium photographique. Installée à Zurich depuis 1997, l’artiste est reconnue internationalement pour la polysémie de ses clichés qui invitent à décomposer le geste photographique. Elle crée en partant de ses images des mises en page ou des installations sans compromis, dans lesquelles affleurent sa conscience politique. Diplômée de la Fachhochschule Dortmund et de la Hochschule für Gestaltung und Kunst de Zurich, Shirana Shahbazi a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles, notamment au New Museum à New York (2011), au Fotomuseum Winterthur (2011), à la Kunsthalle Bern (2014), au KINDL Zentrum für zeitgenössische Kunst à Berlin (2017), à la Galerie Peter Kilchmann à Zurich (2017), à l’Istituto Svizzero de Milan (2018) ou au Kunsthaus Hamburg (2018). Ses œuvres font parties d’importantes collections comme celle de la Tate Modern à Londres; du Musée Frans Hals à Haarlem ; du Migros Museum für Gegenwartskunst de Zurich ; du Fotomuseum Winterthur ou du Museum of Modern Art MoMA et du Musée Guggenheim de New York. Elle a été lauréate des Prix suisses d’art en 2004 et 2005.

Publication et portraits filmés
- A l’occasion de la remise des prix le 10 juin 2019, l’Office fédéral de la culture fait paraître la publication « Grands Prix suisses d’art / Prix Meret Oppenheim 2019 », qui contient des portraits et des interviews des lauréats. Tirdad Zolghadr a interviewé Shirana Shahbazi, Petra Koehle et Nicolas Vermot-Petit-Outhenin Samuel Schellenberg, et Martin Steinmann Marcel Meili et Markus Peter. 
Rédaction : Gina Bucher & Manuela Schlumpf; conception graphique : Romy Strasser & Jalscha Römer; photographie : Moos-Tang. 
ISBN 978-3-9524712-7-2

- Les portraits filmés par Susanne Kaelin (7mn, allemand, français, sous-titré anglais) seront visibles dans l’exposition Swiss Art Awards du 11 au 16 juin 2019.

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive