L'armée pourra bientôt déménager des Vernets à Genève

La première pierre du bâtiment de stationnement de troupe de Meyrin-Mategnin a été posée le 8 avril 2017. La reconstruction de ce site s’inscrit dans un ensemble d’opérations visant la libération du site de la caserne des Vernets afin d'y réaliser un programme de 1500 logements dans le périmètre du projet Praille Acacias Vernets (PAV).  

La relocalisation des activités de l’armée ouvre la voie à la réalisation d'un ambitieux programme de réaffectation du site des Vernets, que le canton met actuellement à disposition de la Confédération. La convention qui lie les deux partenaires court jusqu'en 2040. Elle prévoit la possibilité pour le canton de récupérer son bien s'il procure à l'armée d'autres sites et infrastructures couvrant ses besoins.

Afin de permettre la réalisation de logements et d'équipements publics sur cette parcelle de cinq hectares idéalement placée dans le secteur du PAV et proche du centre-ville, une étude menée en 2010 et agréée par la Confédération en 2012 a montré la possibilité d'une relocalisation sur trois sites déjà dédiés à des activités militaires, en particulier de sauvetage:

  • Meyrin-Mategnin par la réalisation d'un nouveau bâtiment de stationnement et d'hébergement de troupe (300 militaires).
  • Epeisses (Avully) par la construction des bâtiments nécessaires à la transformation de l'actuelle place d'exercice des troupes de sauvetage en centre d'instruction. 
  • Aire-la-Ville par la transformation de l'actuel dépôt en centre de logistique militaire et civile comportant des ateliers de maintenance et de gestion du matériel, des dépôts et des places de stationnement 

La réalisation de ces nouvelles infrastructures militaires genevoises représente un coût global d'environ 80 millions de francs. L'investissement est à charge du canton mais sera financé en partie par le groupe d’investisseurs "Ensemble", qui réalisera l'opération immobilière les Vernets. Sa participation d'un montant de 22 millions de francs contribuera à la relocalisation de l'armée. A terme, le site des Vernets mettra à disposition 1500 nouveaux logements (dont 300 logements pour étudiants), 24'000 m2 d'activités et 8000 m2 d'équipements et services. Pour mémoire, le Canton de Genève a organisé en juillet 2013 un concours d'architecture en procédure ouverte à deux degrés. Le jury a couronné le projet VO des bureaux lausannois Fruehauf Henry & Viladoms et genevois Atelier Descombes Rampini. Leur proposition s’articule autour de deux grands îlots regroupant les LUP et les logements dédiés aux étudiants, une tour de logements à loyer libre de 26 étages, un hôtel d’activités et une école (pour une déscription complète du projet lire l'article Le futur visage de la caserne des Vernets).

 

 

 

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive