La Suisse 2050 – bâtir pour le monde de demain

Pour contribuer, comme la SIA et ses membres entendent le faire, à l’aménagement durable du cadre de vie suisse, il est nécessaire d’avoir une vision prospective. Le projet de recherche « La Suisse 2050 » jette les bases de son élaboration.

«Notre objectif est un espace de vie durable et de qualité.» Un objectif que la SIA a placé en tête de ses priorités. Parce que seuls ceux qui ont une vision de l’avenir sont en en mesure de proposer un aménagement durable, la SIA imagine le futur en lançant le projet de recherche «La Suisse 2050. Territoires et Ouvrages». Grâce à ce «grand projet», elle entend, dans les quatre années à venir, élaborer une vision d’avenir du parc immobilier, des infrastructures et des territoires de la Suisse d’ici à la moitié du siècle. Une vision de l’habitat, des villages, des villes, des infrastructures et des espaces naturels suisses qui soit à la hauteur de l’évolution démographique prévue et de l’ensemble des changements sociaux, techniques, économiques et écologiques qui se dessineront d’ici 2050 afin que notre pays reste pour les générations futures un espace de vie très apprécié, reste leur «pays». Elle livrera aussi des conclusions pour la formation de base et continue ainsi que la pratique professionnelle des architectes et des ingénieurs, tout comme pour l’orientation future de la collection des normes SIA.

Comment anticiper au mieux?
Prévoir l’avenir ne consiste pas simplement à plaquer sur une époque future nos connaissances et nos habitudes actuelles. Chaque type de prévision est plutôt une combinaison d’expériences passées, de perceptions du présent, de tendances pour l’avenir, mais aussi de nos valeurs, nos souhaits et nos espoirs. Les scénarios variant également selon les régions en fonction de leurs caractéristiques géographiques et culturelles, la SIA recommande une démarche à un niveau régional, au travers d’explorations dans le cadre desquelles des équipes interdisciplinaires procéderont à différentes études à l’intérieur des territoires caractéristiques sélectionnés.
Outre les spécialistes de la SIA, des acteurs clés des secteurs des bureaux d’études, de la construction et de l’immobilier, mais aussi de l’énergie, de la mobilité et de la logistique ainsi que de différentes hautes écoles et services spécialisés de la Confédération, des cantons et des communes deviendront ainsi des partenaires impliqués dans toutes les régions d’exploration. Les résultats des recherches et des réflexions prospectives spécifiques aux régions peuvent différer considérablement et se révéler incompatibles au premier abord.
L’enjeu décisif consiste, pour la SIA, à assembler ces visions décentralisées d’ouvrages et de territoires en un ensemble signifiant et convaincant et à évaluer les tendances et les perspectives d’évolution pour l’ensemble de la Suisse. Des échanges bien rodés gommant les barrières disciplinaires, géographiques, politiques et culturelles constituent un facteur de réussite majeur. Promouvoir ces échanges et les coordonner pour les harmoniser en vue d’une perspective nationale commune est une lourde tâche et un immense défi. Aucune autre organisation ne réunit mieux les conditions requises que la SIA, respectée au plan national comme l’association de référence dans le domaine de l’architecture et de l’ingénierie, qui affiche depuis toujours une vocation interdisciplinaire, suprarégionale et d’indépendance politique.

De la phase initiale à la phase de projet
Au cours des deux dernières années, la phase initiale du projet a livré des résultats intéressants. Nous disposons également d’approches et d’esquisses pour la métropole de Bâle (Studio Basel) ainsi que d’un outil permettant d’évaluer et de visualiser différents scénarios de développement (UTT/LEC, ETH Zurich). Les conclusions tirées de la phase initiale vont, dans la perspective de la phase de projet, aider à remanier une fois encore la démarche, la méthodologie et le mode de collaboration entre les différents acteurs. En parallèle, la SIA doit, durant les prochaines étapes, trouver les bons partenaires de collaboration et s’assurer de leur contribution financière.

Informations complémentaires: www.sia.ch/la-suisse-2050

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive