La Société suisse des ingénieurs et des architectes rejette «No Billag»

Le comité de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) prend position contre l’initiative «No Billag», qui sera soumise au vote populaire le 4 mars prochain. La SIA ne cache pas son inquiétude quant à la préservation du patrimoine culturel national, et au travail de documentation que la Radio Télévision Suisse accomplit dans ce contexte. Celle-ci constitue en effet un relais indispensable dans la diffusion d’informations à la population sur les défis posés à l’environnement construit.

Le 4 mars 2018, le peuple suisse se prononcera sur l’initiative «No Billag». La Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) estime que l’enjeu dépasse la question des redevances radio-TV obligatoires. Depuis des dizaines d’années, la Radio Télévision Suisse documente le développement de la Suisse au travers de bandes audiovisuelles qui témoignent d’une part essentielle de notre identité nationale. Le comité de la SIA se montre inquiet pour l’avenir de ce patrimoine et veut empêcher la disparition de l’une des plus importantes institutions suisses de médiation et de promotion culturelles. C’est pourquoi il a décidé d’opposer un «non» catégorique à l’initiative «No Billag».

Sur fond de changement climatique, de dangers naturels plus violents et de croissance démographique, l’aménagement réfléchi des villes et paysages suisses revêt une importance majeure. Vecteur de sensibilisation essentiel, le service public de radiotélévision œuvre à la mise en place d’un contexte favorable à la mission des architectes et ingénieurs en fournissant à un large public les informations nécessaires à la formation d’une opinion éclairée. Des citoyens bien informés sont les garants de décisions porteuses d’avenir – aussi et tout particulière- ment eu égard au développement de l’espace bâti en Suisse. 

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive