Journée Richard Quincerot 2017

Les petites fugues. A qui profitent les surfaces d’assolement?
Mardi 12 septembre 2017 de 9h à 17h à Nyon

Les surfaces d’assolement constituent l’une des formes d’héritage de la situation de crise qui a engendré le plan Wahlen – assurer la subsistance de la population en cas de guerre. Depuis son édiction en 1992, diverses évolutions laissent supposer que le but initial de ce plan sectoriel a changé. La Confédération étudie actuellement, selon diverses sources concordantes, la possibilité de renforcer son statut en lui conférant un statut plus contraignant (art. 30 OAT).  Dans la perspective d’un nécessaire débat à venir, la journée Richard Quincerot 2017 sera l’occasion de mieux comprendre les enjeux que les SDA posent en termes d’aménagement du territoire. Au programme :

09h00
Mot de bienvenue
Maurice Gay, Municipal, Ville de Nyon

09h10
Introduction
Laurent Matthey, UNIGE

09h15-10h00
Historique des surfaces d’assolement
Elena Cogato Lanza, EPFL / Marie-Paule Mayor, Mayor+Beusch

10h00-10h45
Expériences cantonales
Vincent Bays, EPFL

11h15-11h35
PNR 68 : Critères pédologiques
Florent Joerin HEIG, VD  / Florian Isenmann, UNIL

11h40-12h00
Produire des surfaces d’assolement
Prisca Faure GE, DALE–OU

13h45-14h30
Surfaces d’assolement et politique agricole
Francis Egger, USP

14h30-15h15
Surfaces d’assolement, prédatrices de la ville?
Jean Ruegg, UNIL

15h45-17h00
Table ronde - Modérateur: Laurent Matthey UNIGE
Participants : Valérie Schwaar PS–VD, Prisca Faure GE–DALE, Sylvie Barbalat WWF–NE, Christa Perregaux DuPasquier ASPAN, Martine Roset Grand Genève et viticultrice, Raphaël Mahaim Les Verts-VD, Laurent Maertens ARE, Francis Egger USP.

Inscription en ligne jusq'au 29 août 2017 au lien suivant: Journée Richard Quincerot

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive