Résultats de la DRAIIII

En Récompensant autant le programme, la valeur d’usage que la qualité formelle et constructive, le jury de la DRAIIII dresse un portrait enthousiasmant de l’architecture romande.

Samedi 29 septembre ont été remis au Pavillon Sicli à Genève les Distinctions romandes de l’architecture, quatrième édition.

Pour rappel, ce prix – évolution de la Distinction vaudoise lancée en 1984 par le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne – récompense la production architecturale produite en terre romande durant les quatre années précédant sa remise.

Pour sa quatrième édition et dans une volonté d’élargir les disciplines invitées à participer à la DRA, les commissaires et le comité d’organisation, ont ouvert les portes du principal prix d’architecture de Suisse romande à la Fédération Suisse des Architectes Paysagistes (FSAP) et l’Association Suisse des Architectes d’Intérieur (ASAI).

Le jury international, guidé par Yvette Jaggi, a dû se prononcer sur 313 projets. Si la troisième édition de la DRA en 2014 avait consacré le logement, notamment individuel, et Genève (cinq sur dix lauréats étaient genevois), le jury de la DRAIIII s’est montré plus idéologique en prenant la décision de ne pas retenir les habitations unifamiliales. Il a malheureusement aussi écarté les ouvrages d’art et les aménagements intérieurs, en raison du trop faible nombre de projets soumis.

Au final, en consacrant huit objets aux qualités architecturales et paysagères déjà reconnues et dont les programmes abordent des thématiques très contemporaines – la construction d’écoles polyvalentes et ouvertes, la requalification de centres villageois, la densification et le logement coopératif, la réanimation patrimoniale ou encore la revitalisation des cours d’eau – le jury a dévoilé un palmarès sans surprise mais d’une grande sensibilité tant esthétique que culturelle.

A l’instar de la Distinction de l’Ouest lausannois, la DRAIIII a conclu un partenariat avec les hautes écoles genevoises – l’hepia et la HEAD – dont les étudiants se sont vus confier l’ensemble des supports de communications et la scénographie, très réussie, de l’exposition visible à Sicli jusqu’au 14 octobre. Cette dernière fera ensuite ses valises pour se balader pendant une année dans les principales villes romandes, suisses et même européennes.

PROJETS PRIMÉS

PROJETS LAURÉATS

PROJETS MENTIONÉS

Contenu apparenté

Sujets:

ARCHIVES: Les éditions depuis 2013

s’abonner archive